METALDREAM Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Chronique de ULTRA VIOLENCE "Operation Misdirection

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jc Lautrey

Musicien/Chroniqueur
Musicien/Chroniqueur

Hors ligne


Inscrit le: 02 Nov 2015
Messages: 151
Localisation: Ambérieu En Bugey
Date de naissance: 24/12/1970
Sexe: Masculin
Capricorne (22déc-19jan) 狗 Chien
MessagePosté le: Lun 6 Aoû - 07:24 (2018)    Sujet du message: Chronique de ULTRA VIOLENCE "Operation Misdirection Répondre en citant








Genre Thrash Metal

Date de formation 2009

Pays Italie



Line-up

Loris Castiglia (vocals/guitars

Andrea Vacchiotti (guitars)

Andrea Lorenti (bass)

Francesco "Frullo" La Rosa (drums).



Les italiens de ULTRA VIOLENCE ont déjà à leur actif deux albums : "Privilege To Overcome" (2013) et "Deflect The Flow" (2015). Ces deux petites bombes de Thrash ont tout de suite attiré l'oreille des furieux du pit. Il faut dire que les Turinois savent le faire pour déclencher furie et dévissage de nuque.

Voilà donc le 3ème effort de la bande à Loris Castiglia (guitares rythmiques et vocaux) : "Operation Misdirection". Cet album a pour but d'élargir les horizons musicaux du groupe. Le souhait étant de franchir un nouveau cap en terme de composition. Pour cela les musiciens ont cherchés à mettre en lien paroles et musiques.

Tout d'abord, la production confié à Simone Mularoni (enregistrement, mixage et mastering) au Domination studio dote le groupe d'un son puissant et clair. La basse et judicieusement mis en avant et les lignes de Andrea Lorenti fusent et viennent se détacher des guitares pour ouvrir le spectre du son. Les parties de batterie de Francesco la Rosa sont riches et variés ce cogneur maîtrise l'arsenal de rythme nécessaire pour permettre à ULTRA VIOLENCE de naviguer entre partie Thrash et Heavy.
Les guitares sont juste en équilibre chacune jouant un riffing acéré, les soli de Andréa Vacchiotti sont mélodiques et s'inscrivent dans les têtes...


Le premier titre de cette délicieuse galette, "Cadaver Decomposition Island" est le résumé de mon propos en 6 minutes. ULTRA VIOLENCE confirme tout le bien et les espoirs placés dans la formation Turinoise. La vitesse d'exécution, la précision et la touche mélodique font mouche.
Cherchant à la fois l'efficacité est une approche mélodique, le second titre "Welcome To The Freakshow" rappelle à quel point le groupe sait aller à l'essentiel. En 3 minutes les guitares lancent le mouvement perpétuel, celui qui fait hocher la tête.
Très vite l'idée de proposer à l'auditeur, une alternance de morceaux plus longs et variés, couplés à des morceaux plus conforme au standard agressif du style musical prends forme.

Cela se traduit par "My Fragmented Life" ou "The Acrobat" qui avec leurs approchent rappelle par certain côté la face sombre de MEGADETH . La variété des vocaux de Loris : agressif, scandé, avec juste ce qu'il faut de haine dedans met en valeur des textes à consonance personnel.
La force de ce groupe c'est de proposer le meilleur des deux mondes, une approche véloce à la germanique et une autre hérité de la Bay Area : "Nomophobia", "Shining Perpetuity". Ces deux morceaux viennent consolider un ensemble de haute volée.

Même la reprise de DIRE STRAITS "Money For Nothing" s'intègre à l'album. Elle porte les racines propres au groupe du groove et de la rapidité.


ULTRA VIOLENCE réussit avec ce troisième disque à toucher son but : à savoir conforter sa place dans le peloton de tête des formations de Thrash Européennes. La musique s'est enrichie de mélodie et de passages instrumentaux "The Stain Of My soul Remain" qui permet à ULTRA VIOLENCE de franchir d'autres dimensions : plus épique, plus malsaine...
"Cadaver Decomposition Island", est un album mature qui montre à quel point ULTRA VIOLENCE est un fervent fan de Thrash. Les influences sont reconnaissables mais la patte du groupe s'affirme. Le talent des musiciens s'exprime par des choix artistiques pensés et assumés. Un groupe à suivre et voir absolument. Les prestations live du groupe sont dévastatrices nul doute qu'elles seront enrichies des très bonnes compositions de ce troisième opus.

Italian Thrash rules...




Tracklist

1. Cadaver Decomposition Island

2. Welcome to the Freakshow

3. My Fragmented Self

4. The Acrobat

5. Nomophobia

6. Money for Nothing (Dire Straits Cover)

7. The Stain on My Soul Remains

8. Shining Perpetuity





Facebook

Clip
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Lun 6 Aoû - 07:24 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures