METALDREAM Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

REPORT GUNS N’ROSES BIFFY CLYRO TYLER BRYANT THE SHAKEDOW

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> LIVE REPORT.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
axel khan

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 146
Localisation: Detroit Rock City
Date de naissance: 02/08/1982
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Juil - 07:38 (2017)    Sujet du message: REPORT GUNS N’ROSES BIFFY CLYRO TYLER BRYANT THE SHAKEDOW Répondre en citant


LIVE REPORT: GUNS N’ROSES + BIFFY CLYRO + TYLER BRYANT & THE SHAKEDOWN, vendredi 07 juillet 2017 – Stade de France.



    
 
 
1993 : dernier concert français des Guns N’Roses à Bercy avec en ouverture Suicidal Tendencies et Brian may (même affiche à Lyon). Vient alors la valse des départs : Slash, Matt, Duff, Gilby. Axl reste le seul maître à bord, d’un navire qui semble aller à la dérive.
   
2002 : GN’R est de retour sur scène avec Axl, Dizzy Reed et des nouveaux membres : Robin Finck, Richard Fortus, Buckethead (oui il y a 3 gratteux désormais), Tommy Stinson, Brain et Chris Pitman. A Leeds (Angleterre) les « where is Slash » se multiplient dans la salle. Réponse cinglante d’Axl: « Slash is in my ass, that’s where Slash is ! » : https://www.youtube.com/watch?v=q-1iJV4LUyc . Ambiance … une reformation est inconcevable, inimaginable . De nouveaux titres sont présentés au public pour la première fois : madagascar, the blues (qui deviendra street of dreams). On constaste cependant qu'Axl n’est pas au top du top vocalement. La tournée prendra fin de manière assez abrupte. Silence radio pendant plus de 4 ans et Chinese Democracy devient l’arlésienne du rock/hardrock.
  
  
2006 : le gang est de retour pour une vraie tournée, qui débutera et finira normalement, à la différence de celle entreprise en 2002. Exit Buckethead, bienvenu Bumblefoot à la 3ème guitare.  Brain est remplacé par Franck Ferrer à la batterie en pleine tournée, juste après le show donné à Bercy (mais pour une bonne raison : il est papa). Depuis cette date, il ne quittera plus le groupe.
Sur cette tournée, Axl est sensationnel, tant sur le plan physique que vocal. Son cri poussé sur Welcome to the jungle, en ouverture de chaque concert, en est le parfait exemple. Le show parisien sera démentiel (guest d’un ami de longue date en la personne d’Izzy Stradlin sur 4 titres dont un used to love her en version électrique). Le show du Rock Am Ring mérite également le coup d'oeil, vous pouvez le retrouver sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Z8tm8AXvnFI  (guest de Sebastian Bach sur My Michelle). Un seul hic sur cette tournée : le show donné à Lisbonne lors du Rock In Rio où le son a fait de nombreux caprices. De nouveaux titres sont également présentés sur cette tournée : IRS, Chinese Democracy, Better, There Was A Time (sur certaines dates…trop peu malheureusement). A noter une version de Don’t cry par Bumblefoot uniquement instrumentale qui a fait chanter tout Bercy. Sympa mais on aurait tous préféré la présence d'Axl au chant. Bilan : une tournée anthologique. On attend Chinese Democracy désespérément; mais cet album est malheureusement  repoussé continuellement…une arlésienne on vous a dit.


Fin 2008 : Chinese Democracy est dans les bacs, enfin !!! Une oeuvre malheureusement incomprise et sous-estimée encore à ce jour. Cet album doit être réhabilité, que ce soit par la presse ou par les die-hards fans période Slash.


2010 : GN'R est de retour en France pour 3 dates : Amneville, Lille et Paris (plus un concert privé parisien si on veut être complet et précis). Un nouvel arrivant en lieu et place de Robin Finck (retourné chez Nine Inch Nails) : DJ Ashba. Pour être totalement honnête, j’ai été moins convaincu par ce show que par celui donné dans cette même salle du POPB en 2006. Concernant Dj Ashba, musicalement il se contente d'imiter Slash à la note près. L'hommage tourne souvent à la parodie. Si Robin Finck prenait peut-être des écarts avec le matériel d’origine « slashesque » en 2006, il avait au moins sa propre patte, sa personnalité, son propre son.
A noter une intervention sympa d’Axl durant ce concert : pendant Knockin' On Heaven's Door, il a indiqué se souvenir que le public parisien avait donné de la voix sur ce titre en 2006. De nouveaux extraits de Chinese sont interprétés pour la première fois en Europe : Shackler's Revenge, This I love, Sorry. Le retour de Rocket Queen dans la setlist est également très apprécié. Ah oui j’oubliais un dernier détail, et non des moindres, : Don’t cry enfin chantée par Axl, il était temps.

2012 : la plus grosse tournée française de GN’R à ce jour : Paris, Lyon, Strasbourg, Toulouse, Clisson, Montpellier et Toulon. Le groupe est meilleur qu'en 2010 (on sent que les automatismes ont bien pris), même si je garde une préférence pour le line-up de 2006.
A noter une petite suprise à Toulon : Dead Flowers des Rolling Stones est interprétée à la place de Whole Lotta Rosie d’AC/DC. Très bon choix. Cerise sur le gâteau : le retour de Civil War et d'Estranged dans la setlist. Imparable.
Quant à DJ Ashba, je ne suis toujours pas convaincu. Et je ne comprends toujours pas pourquoi Bumblefoot n’a pas plus d’espace d’expression, de jeu. Il a un Ashba dans chaque doigt...un mystère.

2014 : Axl, accompagné de Lana Del Rey, répond à une question sur une éventuelle reformation du line up original : « Not in this lifetime ». La réunion du line-up originel n est donc pas à l'ordre du jour : trop de rancœur, de tensions etc.... Toutefois quelques petits signaux faibles vont susciter des interrogations et des espoirs chez les fans : Slash et Duff ont apprécié Chinese et ils le revendiquent, Slash confirme qu Axl est le meilleur pour chanter les titres de GN'R. L espoir renaît un peu, n est-ce pas ^^.
La réunion semble donc reposer uniquement sur les épaules d’Axl.

2016 : reformation quasi-complète des GN’R avec Axl, Duff, Slash et Dizzy Reed accompagnés de Fortus et Ferrer (présents depuis 2006). Une nouvelle recrue aux claviers en remplacement de Pittman : Melissa Reese. 
Ainsi commence donc le « Not in this lifetime tour » avec un premier show surprise donné au Troubadour à L.A en 2016. On peut noter qu’Axl a un sacré sens de l’autodérisation dans le choix du nom de la tournée…incroyable n’est-ce-pas ?!

Fin du résumé des 24 dernières années, il était temps.


07/07/2017 : direction le Stade de France pour l’unique show français de la tournée. La veille, il est annoncé 3h30 de show sur les réseaux sociaux. Au final, le groupe jouera 3h20 en commençant à l’heure (Axl a visiblement bien retenu la leçon avec AC/DC). Une première depuis...depuis les débuts du groupe en fait ^^.
Mais avant de parler de leur prestation, il faut évoquer les 2 premières parties : Tyler Bryant & The Shakedown et Biffy Clyro.


Tyler Bryant & The Shakedown ont bien rempli leur part du contrat malgré un public très parsemé. Du bon hard typé 70’s, énergique, direct, parfois bluesy mais terriblement efficace. Ce n’est pas un hasard s ils ont déjà joué en première partie d’Aerosmith et d’AC/DC. La configuration stade ne les a pas perturbé, ce qui n est pas un mince exploit car jouer dans une telle arène peut être assez impressionnant. Ils ont bien occupé la scène, bien chauffé le public. Très sympathique en définitive. Ils méritaient même de jouer à la place de Biffy Clyro, c'est-à-dire en 2ème partie de l'affiche. A suivre avec attention.
                 
    
          


Par contre, pour celles et ceux qui me suivent/connaissent, je ne vais pas être tendre avec Biffy Clyro. Déjà l’accueil réservé par les spectateurs est plus que timide, mais la setlist s’avère plate, fade. Le show est exécuté sans saveur, sans passion, sans réelle volonté d’en découdre (en roue libre). Pire qu’au Main Square. Et croyez moi il faut le faire. En définitive un groupe que je n’apprécierai jamais, au grand jamais. Tant pis pour moi. A oublier et surtout à éviter en live en ce qui me concerne lol.         
    


                     
Il est 20h et, comme annoncé, le show de Guns N’ Roses débute sans retard pour une durée de 3h20 … démentiel (oui comme en 2006 mais en mieux encore ... comment ça je ne suis pas objectif ^^) ! Une entrée sur les thèmes des Looney Tunes et d’Equalizer. Un stade qui affiche quasiment complet finalement (les spectateurs sont arrivés tard) : très peu de places vides en tribunes, une pelouse argent "archi pleine" ; mais par contre une pelouse or à 2/3 remplie car légèrement trop grande à mon avis.

   
La seltist je vous la donne tout de suite car elle donne véritablement le tournis :

   
It's So Easy
Mr. Brownstone
Chinese Democracy
Welcome To The Jungle
Double Talkin' Jive
Better
Estranged
Live And Let Die
Rocket Queen
You Could Be Mine
New Rose (Duff au chant)
This I Love
Civil War
Yesterdays
Coma
The Godfather theme
Sweet Child O' Mine
My Michelle
Wish you where here
November Rain
Black Hole Sun
Knockin' On Heaven's Door
Nightrain


Sorry
Patience
Whole Lotta Rosie
Don't Cry
The Seeker
Paradise City
   


Honnêtement je n’aurai fait qu’un seul changement dans cette setlist : Catcher In The Rye en lieu et place de The Seeker. Et allez soyons fou, un petit « used to love her », jouée à Prague, m’aurait également bien fait plaisir.

Concernant ce show francilien, qu’est-ce que je vais bien pouvoir trouver de négatif ? Ah si, un seul point : Slash a complétement foiré/massacré le solo de Sorry. Bon ok, ce n’est pas lui qu’il l’a composé. Mais ce n’est pas une raison valable lol. Surtout que ce morceau est vraiment bon. Quelle prestation vocale d’Axl d’ailleurs sur ce titre. Oui, nous sommes vraiment « sorry » pour les absents ce soir (qui a dit mauvaises langues), qui ont bien eu tort. GN’R is back et ça a fait mal, très mal même.

Sinon pour le reste, que retenir ?! Que du positif bien évidemment ^^.
En vrac : une reprise magistrale de « Black Hole Sun » dédiée à Chris Cornell, un Axl vocalement bon, en forme (il a couru dans tous les sens sur la scène) et même prévenant envers les fans. En effet, il a demandé au premier rang de se calmer et a même engueulé un agent de sécurité un peu trop tatillon et zélé ^^. Axl semble en avoir fini avec son côté diva (merci AC/DC). Même si vocalement ce n’est pas toujours juste, il sait se montrer agressif quand il faut (welcome to the jungle, you could be mine, it’s so easy, chinese democracy, live and let die…), mélodique quand il le faut (patience, november rain, don’t cry et surtout estranged). De toutes façons, à la manière d’un Jagger, il est plus frontman dans l’âme. Belle performance de notre rouquin favori ^^.

Je retiens également un « Whole Lotta Rosie » explosif, qui confirme qu’Axl dans AC/DC ça le fait vraiment bien.
 
   
 
       
    

Je constate également que malgré toutes les qualités des anciens gratteux (Bumblefoot, Finck et Buckethead), Slash est le plus à même à jouer du Slash dans GN’R. Je suis désolé pour les fans d'Ashba mais il singeait Slash dans toutes ses interventions (un peu à la manière d'un clone/mime, le port d'un chapeau étant le comble du mauvais goût). Tant qu'à voir la même chose, autant voir l'original n'est-ce pas ?! Enfin, il ne faut pas oublier que DJ Ashna n’a rien composé avec/pour GN’R à la différence des autres guitaristes précédemment cités.
Entendre et voir Slash jouer le solo de November rain, le riff de Sweet child o’mine, sautiller et riffer comme un damné sur Double Talkin' Jive, sortir la guitare rouge et la faire crier sur You could be mine … ce sont des moments inoubliables les ami(e)s. Ses petits clins d’œil guitaristiques ont aussi été apprécié par tous les mélomanes du Stade de France : Chuck Berry (johnny be good) et Jimi Hendrix (voodoo child).

          
        


Duff reste Duff même si Stinson était globalement sympa et garant dans une certaine mesure de cet esprit punk dans GN’R durant les années 2002 à 2016 (avec Bumblefoot). L'original vaut toujours mieux que la copie, aussi sympathique et réussie soit-elle. Quelle joie de voir et d’entendre Duff jouer l’intro de It’s so easy en ouverture du concert. Duff tu nous a manqué. J’ai aussi été agréablement surpris d’entendre New Rose jouée à la place d’Attitude ce soir. Top de chez top, même si beaucoup de personnes autour de moi auraient préféré le contraire...hé ben pas moi, désolé ^^.

            


Autres faits inconstestables : d’une part Fortus remplace dignement Izzy Stradlin. Ce n’est pas un hasard s’il a joué avec Thin Lizzy il y a quelques années. Le mec est technique, très carré de chez carré et surtout il a beaucoup plus de charisme que Gilby Clarke. Dommage qu’il n’ait pas joué son solo hommage à 007 comme lors des précédentes tournées (2010-2012 il me semble).

Et d’autre part, Franck Ferrer est également un batteur parfait pour GN’R (il cogne dur). Ce mec joue également avec le smile tout au long du show. Cela augmente le capital sympathie du groupe qui en a un peu souffert à une époque pas si lointaine que cela. GN'R : le groupe que l'on adore détester ou que l'on déteste adorer.     

           
 

           


Quant aux 2 claviers Dizzy Reed et Melissa, je ne peux trop pas me prononcer car je ne les ai que très peu entendu. Même si la performance de Dizzy Reed sur This I love est à souligner. 

         
                   

        
 
 
 
A titre personnel, les grands moments du show ont été : Estranged, Don’t cry, November rain, Patience, Black hole sun, Coma, Double Talkin' Jive (ce riff endiablé qui fout les frissons et une envie irrésistible de bouger) et It’s so easy. Mais le reste a été très bon aussi, je vous rassure.
   

Si je me fie à l’ambiance, plutôt qu'à mon ressenti de la soirée, c’est Knockin' On Heaven's Door qui remporte la palme avec un chant à l’unisson des fans. Un carton plein, tout le stade a repris le refrain en chœur…impressionnant.
  

    
En conclusion : un show dantesque qui finit sur un You know my name de Chris Cornell en fond sonore (#007 casino royale). Ces 3h20 sont finalement passées à une vitesse folle. On en redemanderait presque.
Voir Axl, Duff et Slash réunis et jouer côte à côté est un pur régal, voire même n'ayons pas peur des mots, un vœux enfin exaucé pour beaucoup de spectateurs/fans, dont votre serviteur. Les projets solos de ces 3 artistes étaient/sont très sympathiques, mais rien ne vaut leur association au sein du "most dangerous band in the world". 
Mais quand on aime on ne compte pas, surtout quand la magie opère. Ce qui est le cas ce soir au Stade de France. « Champion du monde les Guns »…ça y est je suis enfin débarrassé de cette vanne en bois qui me brulait les lèvres depuis le début du report.    

On peut ainsi considérer que les GNR incarnent ce que les Rolling Stones ont incarné à une époque pas si lointaine : le rock, le vrai.                                                                            
Si les vidéos projetées, l’attitude et le côté un peu « grandiloquent » du groupe peuvent paraître un peu datés/kitsch pour certains, c'est aussi ce que les die-hards fans trouvent si attachant : c'est un peu leur/notre/ma madeleine de Proust.

Et surtout que reprocher après presque 3h30 de concert sans temps mort : quel autre artiste (à part le « boss » Bruce Springsteen) peut se vanter de jouer autant ?! Et si Axl ne chante pas toujours juste, si Slash loupe parfois certains solos, au moins eux ils jouent sans filet, sans playback, ni autre trucage. 100% authentiques, dans le meilleur comme dans le pire.

En résumé, en ce premier vendredi de juillet 2017, nous avons eu le plaisir et le privilège de voir le dernier grand frontman, accompagné du dernier grand guitar-hero, au sein du dernier grand groupe de hardrock. Ni plus, ni moins.

Un détail laisse cependant présager de futures bonnes nouvelles : le groupe vient de poster tout récemment une photo de fin de tournée avec un petit « See you next time… » avec les drapeaux européens en légende. Nouvel album ? Nouvelle tournée ? Qu’importe, mais vite please !!!!!
     
 
          
                     
          
     
   
 
    


Dernière édition par axel khan le Mer 19 Juil - 23:21 (2017); édité 12 fois
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mer 19 Juil - 07:38 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 587
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Mer 19 Juil - 19:04 (2017)    Sujet du message: REPORT GUNS N’ROSES BIFFY CLYRO TYLER BRYANT THE SHAKEDOW Répondre en citant

Merci pour ce super live-report, je dois reconnaitre que je ne connais pas tous les groupes en guest.

Je sais que tu es un grand fan du groupe, comme je le suis, mais du tout début de leur carrière, et je me pose des tas de questions sur la raison de cette reformation, le retour d'un Slash qui avait bien juré que l'on ne pouvait y compter dessus et qui semble revenir avec le sourire...

D'après d'innombrables personnes, ce concert a été un gros frisson, un plaisir qu'ils ne sont pas prêts d'oublier, le principal reste là. Si les fans sont heureux, qu'importe la raison de cette reformation.

Merci pour ces superbes photos, tu devais être bien placé Heavy Métal

Espérons que GUNS N'ROSES comblera ses fans très vite, et qu'il ne mettront pas autant de temps pour sortir un nouvel album, comme ça a été le cas pour le précédent...
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
axel khan

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 146
Localisation: Detroit Rock City
Date de naissance: 02/08/1982
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Juil - 23:23 (2017)    Sujet du message: REPORT GUNS N’ROSES BIFFY CLYRO TYLER BRYANT THE SHAKEDOW Répondre en citant

J'espère déjà la sortie assez rapide d'un live de cette tournée historique.

Et puis bien évidemment un nouvel album. Croisons les doigts.
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 587
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Jeu 20 Juil - 16:40 (2017)    Sujet du message: REPORT GUNS N’ROSES BIFFY CLYRO TYLER BRYANT THE SHAKEDOW Répondre en citant

Je te le souhaite, pour ma part, je n'attends plus grand-chose du groupe. Mais je respecte ta passion pour celui-ci clin d'oeil
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:05 (2017)    Sujet du message: REPORT GUNS N’ROSES BIFFY CLYRO TYLER BRYANT THE SHAKEDOW

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> LIVE REPORT.
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures