METALDREAM Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

CHRONIQUE KROKUS "BIG ROCKS"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
CORALIE

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 13 Oct 2012
Messages: 3 572
Localisation: LYON
Date de naissance: 30/09/1975
Sexe: Féminin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Sam 4 Fév - 21:30 (2017)    Sujet du message: CHRONIQUE KROKUS "BIG ROCKS" Répondre en citant





Genre Hard Rock
Date de formation 1975

Pays Suisse (Soleure, Soleure)

Line-up


Mandy Meyer
: Guitare

Mark Kohler
: Guitare

Fernando Von Arb
: Guitare

Marc Storace : Chant

Chris Von Rohr : Basse


Après avoir évoqué le Brésil lors de ma précédente chronique, nous allons encore voyager aujourd’hui. Certes dans un pays un peu moins exotique, mais lui aussi un peu « paradisiaque » (à une époque pas si lointaine mais pour des raisons plus « fiscales »…je rigole)... : la Suisse. Le pays d’Alexander Frei, de Roger Federer, d’Ursula Andress, du chocolat, de la fondue, des montres, de Coroner, de Gotthard, de Celtic Frost et Triptykon…et de Krokus surtout.


Krokus,
avec 18 albums au compteur en plus de 40 ans de carrière, est un groupe qui compte dans la sphère hard rock européenne. « Head hunter » , « Metal Rendez-Vous » et « To Rock or Not to Be » sont de vraies pépites dans leur discographie.
A titre personnel, j’ai également beaucoup apprécié l’album « Hoodoo » sorti en 2010 avec notamment « Hoodoo Woman », « Ride Into The Sun » et «  Too hot ». D’ailleurs, ces 3 titres prouvent que le groupe n’est pas uniquement une « copie carbone d’AC/DC période Bon Scott » comme on peut malheureusement parfois le lire ou l’entendre. Ils ne révolutionnent peut-être pas le genre, mais les boys nous balancent toujours un rock bien hard, bien groovy, bien vintage, de qualité et qui donne presque toujours envie de taper du pied.

« Big Rocks » est donc leur 18ème album, et c’est un album de reprises. Ce n’est pas si surprenant car les suisses ont pris pour habitude de proposer des reprises dans leurs productions studio : « American Woman » sur « One Vice At A Time » (1982) ou encore « Born to be wild » sur « Hoodoo » (2010).
Les helvètes nous proposent 12 reprises et 1 réenregistrement d’un titre datant de 1980.
Nous allons donc voir , et entendre surtout, s’ils nous font autant plaisir que ce qu’ils se sont fait plaisir en enregistrant ces covers. Covers que l’on espère réussies, pas trop proches des originales et surtout bien énergiques.

1/ NIB (Black Sabbath) : Surprenante ! Cette cover uniquement instrumentale ne dure même pas 1’30. Et pourtant l’essentiel de l’esprit du morceau est là avec des effets de guitares qui reprennent les vocaux du Prince Of Darkness. Un bon point pour l’originalité.
2/ Tie your mother down (Queen) : Une version un peu plus vitaminée par rapport à la version originale des britanniques. Niveau performance vocale, si Marc n’est pas Freddie, cette reprise donne envie de taper du pied. On sent bien la patte Krokus. Très sympathique.

3/ My generation (The Who) : Plus hard, plus brute que le hit des Who. Krokus lui a donné un coup de jeune. Pas mal également.
4/ Wild Thing (The Troggs) : Un classique du rock ! Et accessoirement un de mes titres préférés. J’attends donc nos suisses au tournant (lol). Ce titre a été très souvent repris, que ce soit par les Runaways, Joan Jett en solo, ou plus récemment le Spaceman Ace Frehley. Si cette cover s’avère un peu moins « hot n’sexy » que celles précédemment évoquées, elle reste bien rock, ultra efficace et donne le smile. What’else ?!


5/ The house of the rising sun (The Animals) : Un autre classique du rock, maintes et maintes fois repris. Pour faire simple, une reprise meilleure que celle de notre Johnny national, mais un peu moins intéressante que celle proposée par les ricains de Five Finger Death Punch. Assez classique finalement.
6/ Rockin’ in the free world (Neil Young) : A la base, j’adore ce titre de Neil Young, un de ses plus « durs ». Cette cover s’avère être une des toutes meilleures du disque. Krokus l’a bonifié avec plus de pêche, de punch, d’énergie Terriblement entraînante et entêtante.
7/ Gimme Some Lovin’ (Spencer Davis Group) : Sacré lifting pour ce morceau. Une envie folle et contagieuse de taper du pied, de tout foutre en l’air..oh yeah. L’enchaînement avec le précédent est redoutable et efficace. That’s rock baby !!!


8/ Whole lotta love (Led Zeppelin) : Attention messieurs, à priori la reprise casse-gueule. Un mythe du dirigeable...et un titre que j’adore. La version des suisses est déjà plus courte (de plus d’une minute) que la version originale ; notamment sur la passage où la voix « s’acoquine » avec la guitare. Et pourtant Krokus s’en sort bien, même si cette cover est moins folle, moins sensuelle que l’originale. Mais celle-ci demeure inégalable me direz-vous...et vous avez raison !!!
9/ Summertime Blues (Eddie Cochran) : Exit le côté acoustique, à la cool. Ici on est face à une version plus musclée, un genre de « hard boogie » mis à la sauce Krokus avec supplément peps et énergie. Mention spéciale aux guitares.
10/ Born to be wild (Steppenwolf) : Reprise déjà présente sur l’album « Hoodoo » sorti en 2010. Cover très réussie : la voix de Marc est taillée pour ce morceau. Bel hommage à la sauce Krokus. Une réussite.


11/ Quinn the Eskimo (Bob Dylan) : 2ème groupe de hard rock suisse à reprendre, à ma connaissance, ce titre de Dylan. Gotthard avait repris, avec talent, ce morceau en 1996 sur l’album « G » . Cette version se révèle assez proche de celle de Gotthard. Pas trop original donc.
12/ Jumpin’ Jack flash (The Rolling Stones) : Encore un titre maintes et maintes fois repris. N’étant pas fan de ce titre à la base, j’ai trouvé cette cover assez quelconque. Comme pour Motörhead qui avait repris ce titre dans les années 90’s.
13/ Back seat rockn’roll (Krokus) : Une relecture d’un de leurs titres phares sur l’album « Metal Rendez-vous » (1980). Cette mise à jour donne un sacré coup de fouet au morceau. Parfait pour clôturer un album 100% RN’R, 100 % plaisir


CONCLUSION : Comme le disait si bien Coluche : « La Suisse c’est propre. On ne peut pas attraper de maladie, on ne peut y attraper que des médicaments ».
Krokus nous a effectivement sorti un disque de reprises honnête (tant dans la démarche que dans la qualité), bien propre et efficace. Certes ils n’ont pas pris de risque en restant dans leur univers, mais c’est réussi ; ce qui n’est pas toujours le cas dans les albums de reprises .On se réchauffe donc en headbanguant et en tapant du pied au son de ce rock/ hard rock bien pêchu qui permet de lutter contre la grisaille et la froideur de l’hiver. Attention quand même à la contagion : bonne humeur et smile garantis. Cet album devrait donc être remboursé par la Sécurité Sociale, n’en déplaise à certains « futurs ex candidats « à la Présidentielle...MDR.
Vivement le prochain album studio. Stay rock.





Tracklist


1. N.I.B. (Black Sabbath Cover) 01:16

2. Tie Your Mother Down (Queen Cover) 03:43

3. My Generation (The Who Cover) 02:54

4. Wild Thing (The Troggs Cover) 03:49

5. The House of the Rising Sun (The Animals Cover) 04:22

6. Rockin' in the Free World (Neil Young Cover) 03:49

7. Gimme Some Lovin' (The Spencer Davis Group Cover) 03:33

8. Whole Lotta Love (Led Zeppelin Cover) 04:27

9. Summertime Blues (Eddie Cochran Cover) 03:32

10. Born to Be Wild (Steppenwolf Cover) 03:53

11. Quinn the Eskimo (Bob Dylan Cover) 03:35

12. Jumpin' Jack Flash (The Rolling Stones Cover) 04:18

13. Back Seat Rock'n Roll 03:21




Site Officiel

Facebook

Youtube



FAIT PAR AXEL FACEBOOK
_________________
MA CHAINE YOUTUBE.
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Sam 4 Fév - 21:30 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 696
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Dim 5 Fév - 16:42 (2017)    Sujet du message: CHRONIQUE KROKUS "BIG ROCKS" Répondre en citant

Merci pour cette superbe chronique qui n'était pas évidente clin d'oeil

Déjà, je n'ai pas encore écouté l'album en profondeur, mais je ne peux que te rejoindre dans ta conclusion. Je ne suis pas du genre à apprécier les albums de covers, mais je suis forcé de reconnaitre que celui-ci est une véritable réussite, puis, tout le monde n'est pas KROKUS !! Avec de tels états de service, il aurait été étonnant qu'ils se plantent, même si le pari était risqué.
Surtout en ce qui concerne certains titres qui auraient pu être totalement ratés, mais le groupe a bien pris la précaution de les jouer à leur manière, en gardant leur propre "patte" et tout passe à merveille.

Je suis impatient de l'écouter vraiment à fond, car il est vraiment attrayant. Heavy Métal
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
axel khan

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 146
Localisation: Detroit Rock City
Date de naissance: 02/08/1982
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 11:40 (2017)    Sujet du message: CHRONIQUE KROKUS "BIG ROCKS" Répondre en citant

Exactement.
De grands groupes n ont pas eu la main heureuse avec leur album de covers : les GNR se sont loupés avec leur "spaghetti" par exemple...et pourtant je suis ultra fan  clin d'oeil .

Concernant Krokus, cet album de reprise remplit sa part du contrat : ça donne la banane, ça donne envie de ressortir ses albums de Krokus et surtout on a hâte d avoir le futur album studio.
 
On passe vraiment un moment bien agréable à l écouter et à chanter en même temps. Heavy Métal
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 696
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Lun 6 Fév - 17:56 (2017)    Sujet du message: CHRONIQUE KROKUS "BIG ROCKS" Répondre en citant

Oui, je suis moi-même déjà impatient de découvrir le futur album. KROKUS, d'une manière ou d'une autre arrive tout simplement à plus ou moins nous surprendre, même si le style reste quasiment toujours le même. Heavy Métal
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:53 (2017)    Sujet du message: CHRONIQUE KROKUS "BIG ROCKS"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure