METALDREAM Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

CHRONIQUE EXISTANCE "Breaking The Rock" (2016)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
CORALIE

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 13 Oct 2012
Messages: 3 577
Localisation: LYON
Date de naissance: 30/09/1975
Sexe: Féminin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Mer 4 Jan - 12:42 (2017)    Sujet du message: CHRONIQUE EXISTANCE "Breaking The Rock" (2016) Répondre en citant



 
 
 

 

 


Origine : Picardie (France)


Style : Heavy-Metal



Line-Up
:

Julian Izard - Chant/guitares

Antoine Poiret - Guitares

Nicolas Martineau - Batterie

Julien Robilliard
- Basse


« Breaking the what ?! Breaking the what ?! Breaking the la... », breaking the rock pardon. La chronique ici présente ne concerne pas l’emblématique et incontournable "Bristish Steel" du Priest, mais concerne la nouvelle offrande d'Existance, groupe français des Hauts-de-France (Picardie plus particulièrement), qui porte haut et fort l’étendard du heavy des 80’s. COCORICO les tchô brothers (lol).
Cet album fait suite à un premier EP sorti en 2012 et à « Steel Alive », premier LP sorti en 2014. Ce premier effort m’avait assez séduit à sa sortie, notamment les titres suivants : "legends never dies", "the siren slaughter", "get away" et "close to the end". Vraiment pas mal du tout.
EXISTANCE en a alors profité pour continuer à acquérir de la bouteille en scène en sillonnant les salles françaises, belges et hollandaises (pays voisins). Mais aussi les scènes allemandes où ils ont laissé une belle impression. Ils ont tout compris les djeuns : s’ils veulent percer et durer dans ce type de heavy, il faut conquérir les fans outre-Rhin.
A noter également 2 changements de line up intervenus en 2015 et pas des moindres car ils concernent la section rythmique basse/batterie. Les 2 nouveaux membres ont donc pu prendre part à l’élaboration de ce nouvel essai.
L’influence des grands groupes de la NWOBHM et des groupes du heavy des 80’s (Accpet, Dokken…) est-elle alors toujours présente et maitrisée sur « Breaking the rock » ? Maor Appelbaum ayant masterisé l’album à L.A, on peut légitimement le penser (il a travaillé pour Halford, Dokken…).
Let’s go to the chronicle :

Premier titre de l’album, « heavy metal fury » commence par un petit passage en son clair (un peu à la "Battery" des Mets) pendant 40 secondes puis le tout se met tranquillement en place jusqu’à 1’22 pour arriver à un riff bien incisif des familles à la SAXON. La voix de Julian est parfaite pour ce type de heavy british énergique et diablement accrocheur. Belle entrée en matière.
Le deuxième titre, « honest », est lui aussi assez efficace avec des chœurs sur le refrain, le tout soutenu par des riffs tranchants à la ACCEPT/UDO (mais pas speed quand même). Bref un morceau bien punchy qui défoule.
Le troisième titre, « we are restless », m’évoque un mélange entre Iron Maiden, Judas Priest, Dokken et Skid Row. La voix et certaines intonations de Julian m’ont effectivement rappelé Sebastian BACH. Julian a encore progressé, chapeau à lui. On ne se doute pas une seule seconde qu’il est français. J’ai adoré ce titre, un des meilleurs de "Breaking the rock".

Le quatrième titre, « all is on fire », est un classique de ce que qu’a pu proposer le groupe sur son premier album "Steel Alive". Refrains relevés par des chœurs, riffs à la ACCEPT/UDO. Direct, simple et efficace, même s’il y a mieux sur ce skeud. A noter, le solo entre 2’30 et 2’50 et le passage très heavy british (Thin Lizzy, Iron Maiden…) entre 3’30 et 3’23 qui m’ont bien plu.

Vient ensuite « Deserve your love ». Très mélodique et typé NWOBHM, j’ai instantanément pensé à « The evil that men do » de la Vierge de Fer (ambiance, mélodie, construction du morceau…). Et donc, comme vous vous en doutez, je l’ai également beaucoup apprécié.
La moitié de l’album est passée, et franchement, on ne s’ennuie pas une seconde. Sans révolutionner un genre déjà bien défini et bordé, nos frenchies s’en sortent haut la main. Leur patte, leur marque étant la suivante : combiner avec succès le heavy metal 80’s du vieux continent (british et teuton) au hard/heavy US 80’s (Dokken, Skid Row). Le meilleur de 2 continents pour résumer.

On attaque la seconde partie avec « Sinner of love », et là attention c’est la pépite. Une ballade heavy à la Skid Row/Dokken avec Julian me rappelant encore Sebastian BACH. Irrésistible. Rien à ajouter. Je suis conquis.
Vient ensuite « Marilyn (Icon of desire) » qui synthétise tout ce que peut proposer EXISTANCE : des riffs NWOBHM couplés à des influences hard US : un mix entre Iron Maiden et Dokken pour faire simple. Titre sympathique, mais comme pour « all is on fire », il y a encore mieux sur cet album.
Concernant « In The Name of Revenge », « Pain in Paradise » et « breaking the rock », ces trois derniers morceaux sont marqués par l’influence d’ACCEPT période 80’s. Ils sont énergiques, accrocheurs et ultra efficaces.
Pour « in the name of revenge », j’ai littéralement kiffé le passage instrumental à la basse très Maidenien entre 2’20 et 2’44.
Pour « Pain in Paradise », même constat que pour « honest » : simple, direct et bien sympathique.
Enfin, pour « breaking the rock », c’est la bombe heavy de l’album qui va certainement tout cartonner en live : pêchu, racé, puissant et incisif, les fans auront mal à la nuque à force d’headbanguer sur ce titre.

CONCLUSION : Sacrée performance pour nos frenchies. Vous pouvez être fier d’avoir accouché d’un tel disque qui n’a pas à rougir face à la concurrence internationale. Bien au contraire, il est même bien meilleur que bon nombre d’autre skeuds revivals sortis en 2016.
La scène française se porte finalement très bien : Korrosiah, Heavy Duty, buzz le groupe… Il n’y a pas que Gojira en France. Je dirai même qu’il y a mieux. A bon entendeur, salut.






Tracklist :


1. Heavy Metal Fury

2. Honest

3. We Are Restless

4. All Is on Fire

5. Deserve Your Love

6. Sinner of Love

7. Marilyn (Icon of Desire)

8. In the Name of Revenge

9. Pain in Paradise

10. Breaking the Rock










Site Officiel

YouTube


FAIT PAR AXEL FACEBOOK
_________________
MA CHAINE YOUTUBE.
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mer 4 Jan - 12:42 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 696
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Mer 4 Jan - 16:39 (2017)    Sujet du message: CHRONIQUE EXISTANCE "Breaking The Rock" (2016) Répondre en citant

Nous commençons fort l'année avec cet excellent groupe de Heavy-Metal qu'est EXISTANCE, très belle chronique, pour un superbe album et je n'exagère pas les choses car ce sont les compositions les plus abouties du groupe, qu'ils nous offrent là.

Inutile de dire que je l'ai écouté en boucles et que ce "Breaking The Rock" est un bijou de Metal, ils ont, à mon point de vue (d'écoute), trouvé leur voie (voix), leur style, et leur originalité.

Je n'aime pas trop faire de comparaisons, donc, je m'en abstiendrais, EXISTANCE est EXISTANCE pour le bonheur de tous Metalleux. Inutile de vous en dire beaucoup plus, j'ai adoré l'album, et il vous plaira aussi, sans aucun doute, un skeud que l'on se doit de posséder dans sa discothèque, le contraire serait vraiment affligeant !!!! Pourquoi aller chercher éternellement à l'étranger ce que l'on peut trouver en plus génial, ici ????

Vous savez ce qu'il vous reste à faire, il n'y a pas une seconde à hésiter et s'ils passent près de chez vous, c'est encore mieux, le live doit tout pulvériser Heavy Métal

Encore un excellent groupe qui allonge la liste déjà existante !!! pouce
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
axel khan

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 146
Localisation: Detroit Rock City
Date de naissance: 02/08/1982
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Jan - 17:04 (2017)    Sujet du message: CHRONIQUE EXISTANCE "Breaking The Rock" (2016) Répondre en citant

Exactement, pourquoi aller chercher des groupes de revival anglais, ricains ou autres, alors qu'en France nous avons du bon, du très bon. Niveau "champion's league" pour les footeux. EXISTANCE c'est la classe, rien à ajouter, point barre.

Ils ont effectivement trouvé leur patte, leur style, leur son en prenant, en digérant et en nous porposant le meilleur du heavy européen et du heavy américain des 80's. Bravo à eux, je suis sous le charme.Moi qui avait apprécié le 1er album, là je suis épaté, ni plus ni moins.

J'espère qu'ils récolteront les fruits de leurs efforts : ils se sont donnés tous les moyens en tout cas. De bons CD, des prestations live qui semblent très convaincantes. Que demander de plus. STAY HEAVY !!!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:09 (2017)    Sujet du message: CHRONIQUE EXISTANCE "Breaking The Rock" (2016)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure