METALDREAM Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
CORALIE

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 13 Oct 2012
Messages: 3 572
Localisation: LYON
Date de naissance: 30/09/1975
Sexe: Féminin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Sam 19 Nov - 23:22 (2016)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct" Répondre en citant




 


Originaire de San Francisco, CA

Fondation en octobre 1981

Line up

James Hetfield chant et guitare

Lars Ulrich batterie

Kirk Hammett guitare

Robert Trujillo basse



INTRODUCTION :
Chroniquer un nouvel album de Metallica est un exercice périlleux (le mec se couvre/protège/barricade déjà…lol). On peut dire exactement la même chose pour Iron Maiden et AC/DC : ces groupes sont légendaires, des piliers de notre courant musical favori et continuent à remplir des stades aujourd’hui rien qu’avec leur seul nom sur l’affiche. De plus, il nous appartiennent un peu à tous car ils ont façonné notre « identité métallique » en nous éduquant à ce style. Surtout pour la génération des 30-40 ans qui, comme moi, ont connu les 2 groupes en même temps. Pas facile donc d’être totalement objectif, sans compter qu’il plane en plus l’épée de Damoclès suivante : être taxé de « pro »ou d’ « anti ». 
Pourtant, la sortie d’un nouveau skeud, surtout un double ou un triple suivant l’édition (ici ce sera le double), est un événement dans notre sphère musicale (comme cela a été récemment le cas pour le "Book Of Souls" d’Iron Maiden). Pour Metallica, groupe plus « mainstream » que les Britanniques, cette sortie dépasse même notre univers métal comme le montre la présence des 4 horsemen au Grand Journal de C+ (où j’ai trouvé nos américains pas très impliqués : de la promo impersonnelle, en pilotage automatique même parfois langue de bois – remember Hellfest…). Metallica c’est hype… Je grossis volontairement un peu le trait car aujourd’hui on retrouve des t-shirt Metallica partout (H&M, grandes surfaces…)


Si j’évoque la vierge de fer, c’est aussi pour me rappeler de ne pas avoir un avis trop hâtif : j’avais trouvé le "Book Of Souls" excellent à la première écoute, le meilleur depuis "Seventh Son Of The Seventh Son" pour tout  vous dire. Et finalement, sur le long terme, je m’aperçois que je reviens un peu moins à cet album que sur "Brave New World" ou "A Matter Of Life And Death" (les meilleurs pour moi depuis les comeback de Dickinson et Smith). Finalement le "Book Of Souls" est bon, surtout pour un groupe qui affiche 40 ans de carrière et des albums cultes répartis sur toute de leur longue carrière (et ça c’est rare). 
J’ai donc écouté "Hardwired… To Self-Destruct" 8 ou 9 fois avant de pondre cette chronique, afin de présenter un avis que j’espère mesuré et le plus définitif possible.
Car finalement, que peut-on, doit-on, attend-on de nos légendes de la Bay Area en 2017 après 35 ans de carrière ? 


1/ Un album à appréhender comme les derniers Iron Maiden, Judas Priest, Megadeth, Slayer voire Scorpions et AC/DC ? C’est-à-dire des albums avec des qualités et quelques idées novatrices sans pour autant égaler les chefs d’œuvres passés. Et dont la durée d’écoute/de vie va varier selon la présence, ou pas, de hits (exemple : les titres , "Repentless" de Slayer et "Halls Of Valhalla" de Judas Priest  ont le potentiel pour devenir des classiques).


2/ Une réconciliation avec tous les fans ? C’est-à-dire les « true » qui se sont arrêtés au Justice car déçus par un « black album » trop commercial ; ceux qui se sont arrêtés au « black » car déçus des "Load/Reload". Et enfin ceux qui continuent à les soutenir contre vents et marées et saluent les prises de risques sur le live "S&M" (plus réussi que Kiss Symphonic au hasard), sur "St Anger" (leur album thérapeutique censé concurrencer SOAD et la nouvelle vague) et sur "Lulu" (si si, il y en a).


3/ Des surprises et innovations ? Peuvent-ils, doivent-ils, sont-ils capables de prendre de vrais risques, de se réinventer, d’apporter de l’air frais voire un coup de pied dans la fourmilière Metal ?
Bref beaucoup d’attente et peu de certitude. Il y aura des déçus, des ravis, des indifférents…tout le monde aura son avis. En ce qui me concerne, je tiens d’abord à préciser que je considère "Ride The Lightning" comme leur meilleure offrande. Suivi ensuite de près par "Master.." et "Kill’em All". Le Black et le Justice sont bons, même si je les trouve un peu surestimés (surtout le black).  Les "Load" et "Reload" auraient pu faire un seul et même album bien sympa en fusionnant les meilleurs titres (un peu comme les Use pour GN’R). J’aime toujours écouter le "Garage Inc". Enfin, je préfère le "St Anger" au "Death Magnetic" (pas taper…lol) car je le trouve plus « honnête artistiquement parlant », moins calculateur commercialement (ils ont joué ce qu’ils voulaient). Le "Death Magnetic" étant pour moi un melting pot de riffs emblématiques passés sans réelle saveur ni véritablement d’âme propre (en gros « les fans veulent ça, offrons leur »). Quant à "Lulu"… No comment… Ah si j’oubliais : je trouve que « I Disappear » est leur dernier titre véritablement fort (ça date).
Voilà pour le contexte.  Venons-en maintenant à ce 12ème album (pas le 10ème si on compte "Garage Inc" et "Lulu") pour lequel chaque titre dispose de son propre clip (le contre-exemple parfait à "Chinese Democracy" de GNR pour lequel il n’y a eu aucun clip). Alors essai réussi (Oh yeah), ou pas (oh shit) ?


DEVELOPPEMENT :

Premier contact avec le double album : la pochette. Comme d’habitude, on ne peut pas dire que celle-ci soit réussie (une certaine récurrence depuis "Load"). De plus, le logo semble « bugger »… Mauvais présage ?
Étant sorti sous leur propre label (Blackened), les Mets ont donc eu une liberté totale dans la composition. Bon ou mauvais présage encore ?
12 titres répartis sur 2 CD (6+6), pour une durée d’approximativement 78 minutes, avec un seul titre en dessous des 5 minutes. 
Bon trêve de suspense : il est meilleur que le "Death Magnetic" et le "St Anger", il est mieux produit même si on constate toujours une basse trop en retrait, voire même trop discrète (un défaut récurrent depuis la disparition de Cliff Burton). Clairement, Robert Trujillo est sous-exploité et c’est un véritable scandale (les fans d’Infectious Grooves me comprendront). Quant à Kirk, inexistant sur "St Anger" et quelconque sur "Death Magnetic", il retrouve un peu de peps sur ce double album même si ces interventions ne filent plus vraiment le frisson. Satisfaisantes mais pas transcendantes. Ce sont donc James (chant puissant, mélodique et rythmiquement carré pour la gratte) et Lars (un peu plus subtil et complet qu’à l’accoutumée…toute proportion gardée), les 2 têtes pensantes du groupe, qui gagnent aux points. De manière assez prévisible finalement.
L’album est globalement assez cohérent  avec l’ensemble de la carrière des Mets. Les titres sont aussi très cohérents entre eux. Un peu trop d’ailleurs, certains reprenant parfois la même construction (riff/rythmique) et souffrant également d’une tendance à être trop étirés (quelques récents titres d’Iron Maiden auraient pu être encore meilleurs en étant un peu raccourcis). 
Concernant les titres plus particulièrement : 


CD 1 :


« Hardwired » est un brûlot thrash (limite Suicidal Tendencies période "Lights...Camera...Revolution!"), un futur hymne live. Ils semblent avoir retrouvé la pêche. Un très bon point déjà de distribuer. 
« Atlas, Rise! » et « Moth Into Flame » sont les illustrations parfaites de la synthèse que propose cet album : un peu de "Black Album", de "Master of Puppets" avec une production et un chant à la "Load". Du thrash mélodique puissant. 2 bons points encore, ce qui en fait déjà 3. A noter, les bons soli de Kirk.
« Now That We're Dead »  est une sorte de Heavy Rock burné, très "Garage Inc" dans l’esprit. Pas mauvais mais nettement moins efficace que les 3 précités. 
Quant aux 2 autres titres du CD 1, « Dream No More » et « Halo Of Fire », pas terribles sans être toutefois honteux. Pour le premier, on dirait une B-Side de "Load/Reload" : du « heavy rock thrashisant » assez quelconque. Pour le second, dernier titre du  CD1, une ballade mou du genou avec des passage plus hargneux…assez fade et longuet finalement. 
Le premier CD finit moins bien que ce qu’il avait commencé. 3 bons titres, 1 voire 2 moyens et 1 pas terrible. 13-14/20 pour le celui-ci. Ce qui n’est déjà pas mal au regard du récent passif des boys. Attention, une sensation de linéarité semble parfois s’installer, notamment à cause des 2 derniers titres.


CD 2 :


«Confusion» : c’est quoi ce début et cette rythmique à la ”Am I evil” ?! En panne d’inspiration ?!  Le chant de James est assez rock, tout comme le solo de Kirk. Assez moyen effectivement les gars (le nom est bien trouvé).
«Man UNkind» : le titre le plus groovy du double album (influence perceptible de Down, Crowbar voire EyehateGod notamment le passage solo couplé avec un riff assez acide). Tout cela dans un morceau pensé comme un mix entre l’esprit du "Black Album" (rythmique à la ”Enter Sandman”) et du "Load" (pour le chant). Le 2ème meilleur titre de ce CD2. Un nouveau bon point distribué.
Avec «Here Comes Revenge», nous sommes encore en territoire Heavy Rock burné, très "Load/Garage Inc". Ce titre est également moyen, pas mauvais mais moins efficaces que les meilleurs titres.
« Am I Savage », rythmique bateau avec des riffs et enchainements mille fois entendus chez les Mets et consorts... L’un des titres les plus faibles, même le chant de James est peu convaincant. Le morceau le plus faible du double album. A oublier.
«Murder One» (clin d’œil à Lemmy et son groupe (RIP)) est un peu le “one” du pauvre. Basique, rien ne ressort vraiment de ce titre très quelconque. A oublier également.
«Spit Out The Bone» est l’un des 3 meilleurs titres du double album (avec les 2 premiers du CD 1). Enfin on entend Robert à la basse. Lars envoie du lourd à la batterie et les 2 gratteux balancent des riffs thrash puissants et incisifs. Quelle clôture de disque. Hâte d’entendre cette bombe en live. 


Fin du CD 2, 2 bons titres, 2 moyens et 2 pas terribles. 11-12/20 pour le celui-là.
CONCLUSION :  
Cela fait un 12-13/20 pour les ricains. Pour les comparer aux autres légendes ayant récemment sorti un album, Iron Maiden, Judas Priest et Slayer s’en sont mieux sortis. On est plus dans la situation du dernier AC/DC ou Megadeth qui ne m’avaient pas totalement convaincu.  
S’ils avaient conservé uniquement les meilleurs titres des 2 CD, l’impression laissée aurait pu être meilleure. Le trop est l’ennemi du bien. Pas si mal, mais ils peuvent/doivent clairement mieux faire. Et surtout, profiter de Robert Trujillo !!!!!!Quel gâchis d’être si peu utilisé et si peu mis en valeur.
Si l’on regarde dans le rétroviseur, cet album propose une synthèse plus ou moins réussie suivant les titres entre "Kill 'Em All", le "Black album" et "Load". C’est-à-dire des titres parfois bien thrash à l’ancienne, avec un chant de James très typé période "Black album"/"Load"/"Reload" (thrash mainstream : il chante, il ne gueule plus), le tout avec une production aux petits oignons. 
S’il n’est pas inoubliable et parfois un peu trop long et répétitif, "Hardwired… To Self-Destruct" n’est pas mal finalement. C’est même le meilleur album sorti depuis le "Black Album" ("Garage Inc" ne contenait que des reprises). Si on est un peu rassuré (pas complètement) suite aux dernières productions, je ne pense pas qu’il va réconcilier tous les fans entre eux.                                                      
  Mais finalement, le meilleur moyen de profiter des 4 horsemen, c’est peut-être d’aller les voir en live où ils joueront les classiques intemporels et les meilleurs titres des productions plus récentes. En espérant qu’ils ne massacreront pas "Master..." comme à C+ (lol…j’espère…).




tracks


CD 1 :


01. Hardwired


02. Atlas, Rise !


03. Now That We’re Dead


04. Moth In Flame


05. Am I Savage ?


06. Halo On Fire


CD 2 :


07. Confusion


08. Dream No More


09. Man UNkind


10. Here Comes Revenge


11. Murder One


12 Spit Out The Bone

















Fait part Axel Khan FACEBOOK



FACEBOOK

SITE OFFICIEL

YOUTUBE
_________________
MA CHAINE YOUTUBE.
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Sam 19 Nov - 23:22 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 696
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Dim 20 Nov - 16:55 (2016)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct" Répondre en citant

Merci Axel d'avoir accepté de faire cette chronique, étant donne l'ambiance houleuse qui règne autour de cet album, de plus, juste au moment où certains sont encore en plei dedans et d'autres ont déjà jeté l'album par le fenêtre lol !!!!
Je pense que tu sais ce que je pense de l'album en lui-même et du groupe en général, je fais partie de ceux qui l'ont très peu écouté et qui sont aussitôt passés à autre chose...

Je suis donc mal placé pour parler de cet album, ayant abandonné le groupe à l'époque de "Load" et "Reload" qui m'ont tellement dégouté que je n'ai même pas pris la peine de suivre ce qui est sorti par la suite (Surement pas "Lulu"), comme pour MEGADETH, j'ai tout abandonné depuis longtemps....

Je reste branché par des groupes comme TESTAMENT, qui eux, ne m'ont pas encore déçu, EXODUS et KREATOR, SLAYER, même s'ils sont devenus plus que l'ombre d'eux-mêmes, alors inutile de dire ce que je pense de ces messieurs de METALLICA qu'à une époque très lointaine, j'appréciais.....

Bon, j'ai tout de même écouté l'album, d'une oreille distraite, car sincèrement, sans être de mauvaise foi, je l'ai trouvé d'une platitude exceptionnelle... Là, ils battent les records !!!
Je crois pouvoir dire que jamais un album ne m'a laissé un gout si amère. J'en ai pourtant plus de 3000 chez moi, version CD, et d'innombrables autres en version digital (budget oblige).... Alors non, cet album n'est pas passé du tout, ne m'a même pas plongé dans l'indifférence, bien au contraire, je l'ai aussitôt donné à Coralie auprès de laquelle, il aura peut-être la chance d'avoir plus de succès...

METALLICA n'est plus depuis longtemps, et nous sommes loin de la résurrection, mais alors, très loin... Je ne prendrais même pas la peine d'argumenter, je n'ai rien à rajouter...

Après, à chacun ses gouts, son feeling, si vous aimez, tant mieux pour vous, si c'est le contraire, bienvenu au club clin d'oeil
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
axel khan

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 146
Localisation: Detroit Rock City
Date de naissance: 02/08/1982
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 17:54 (2016)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct" Répondre en citant

Je comprends ton avis.
Comme je le dis plus haut, un 12-13/20 c est moyen plus. J ai apprécié 5 titres sur 12 , dont 2-3 qui peuvent durer dans de futures setlist.
Mais ils peuvent faire mieux et surtout pourquoi avoue recruté Trujillo pour ne pas l utiliser.
Ils ont fait bien pire, ils ont fait bien mieux.

Le dernier Megadeth m avait déçu (d ailleurs depuis youthanasia, rien de neuf à part the system has failed).
Sinon pour le big 4, j ai adoré le dernier Slayer et bien aimé le dernier Anthrax.
Revenir en haut
axel khan

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 146
Localisation: Detroit Rock City
Date de naissance: 02/08/1982
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 21 Nov - 00:06 (2016)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct" Répondre en citant

CORALIE a écrit:

CD 1 :

« Hardwired » est un brûlot thrash (limite Suicidal Tendencies période "Lights...Camera...Revolution!"), un futur hymne live. Ils semblent avoir retrouvé la pêche. Un très bon point déjà de distribuer.


CD 2 :

 
«Murder One» (clin d’œil à Lemmy et son groupe (RIP)) est un peu le “one” du pauvre. Basique, rien ne ressort vraiment de ce titre très quelconque. A oublier également.






Concernant "hardwired", j'ajoute également que ce titre aurait pu figurer sur Kill'Em All. En effet, cela faisait un bail que les 4 Horsemen n'avaient pas été aussi hargneux et bons (St Anger est parfois agressif mais bon...on se comprend). Ce titre étant le premier à avoir fuité, beaucoup de fans ont alors cru à un retour à ces racines plus dures. Au regard du contenu du double album, ces fans "de la première heure"  vont être déçus car ce titre fait un peu figure d'ovni dans ce double (avec "Spit Out The Bone" qui envoie bien également)

Concernant "murder one", ce qui est vraiment navrant c'est que le clip est un bel hommage  à Lemmy, mais pas le morceau. C'est plat, fade (et pas to black..), ça me donne la sensation d'une mauvaise B-Side de Death Magnetic... C'est d'autant plus regrettable quand on connaitl'importance du trio anglais pour les ricains. A oublier, vite, vraiment...

BREF j'ai beau l'écouter, le réécouter, c'est toujours moyen plus...je confirme mon 12-13...12,5/20. Les titres faibles plombant littéralement les titres plus convaincants.
Revenir en haut
Elektrik

Designer
Designer

Hors ligne


Inscrit le: 20 Juil 2016
Messages: 29
Localisation: PARIS
Date de naissance: 01/09/1967
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 21 Nov - 11:22 (2016)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct" Répondre en citant

Merci Axel pour cette chronique. Je n'ai pas acheté l'album et après t'avoir lu je vais plutôt le télécharger histoire de voir. Parce qu'il est vrai qu'après la sortie du titre "Hardwired" je me suis dis que les 4 horsemen avaient repris le droit chemin. Je suis fan de la période Burton un peu moins du reste voir pas du tout (Load/reload/lulu). Et en les regardant sur Canal + l'autre jour, j'ai vu un groupe qui fait du commercial et du politiquement correct pour ne pas déplaire à une partie de leur Fanbase. Ce qui est dommageable parce que l'on retrouve plus l'âme du groupe. De même, il n'y avait que James et Lars qui ont pris la parole alors que l'on voyait que Kirk aurait dire son mot sur l'album. Tout ceci pour dire que je suis de part leur attitude déçu. Il est bien loin le temps où ils venaient au milieu du public regarder les autres groupes jouer lorsque ils se produisaient dans des festivals. Je me souviens encore quant ils étaient descendus dans le public pour regarder les autres groupes qui jouaient après eux le jour de leur passage au Festival du Bourget (1984).
De plus je retrouve plus l'esprit thrash metal dans la nouvelle génération ou avec des groupes comme Exodus ou Kreator que dans Metallica. Dommage qu'ils ne se remettent pas plus en question.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
axel khan

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 146
Localisation: Detroit Rock City
Date de naissance: 02/08/1982
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 21 Nov - 14:14 (2016)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct" Répondre en citant

Si tu es fan de la période Burton tu risque d'être déçu, notamment si tu aimes la basse qui est quasi transparente...mis à part Hardwired et Spit out the bone. Ce qui est trop peu.
Un autre défaut du double est une certaine linéarité des riffs et mélodies...un peu la même formule qui fonctionne plus ou moins bien le cas échéant.

Après 4-5 titres valent quant même un peu le coup. 

Même ressenti que toi lors de leur interview sur C+, un duopole de Lars et de James dans les temps de paroles, reléguant Kirk et Robert à de la figuration.
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 696
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Lun 21 Nov - 15:28 (2016)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct" Répondre en citant

Bon, je vois que tout le monde est mitigé... La chronique aura eu le mérite d'ouvrir le débat et c'est une très bonne chose.

Axel, je vois que ton opinion, ton ressenti n'évolue pas vraiment avec le temps... C'est plutôt mauvais signe pour cette "galette bio"..

Pour ma part, je n'y ai pas retouché et n'y retoucherait pas. Un clip par titre, n'est-ce pas étrange ??? Si seulement l'on donnait autant de moyens aux groupes qui le méritent vraiment !!!
Je m'attendais à une ou deux réactions d'autres personnes, on va attendre clin d'oeil
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
axel khan

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 146
Localisation: Detroit Rock City
Date de naissance: 02/08/1982
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 21 Nov - 19:10 (2016)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct" Répondre en citant

Effectivement Bruce, mon opinion n a pas bougé d un iota.
Je l ai écouté à nouveau, avec un ami (fan de Metallica) lors de ma pause déjeuner. Il m a trouvé un peu dur, il le trouve sympathique mais pas génial. Mais il lui préfère le Death Magnetic.


Sinon c est quand même un bloc, pas facile de l écouter d une traite, notamment à cause de cette impression de linéarité. Je zappe donc déjà les morceaux que je trouve pas terribles pour aller à " l essentiel "...pas terrible n est ce pas ?!
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 696
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Mar 22 Nov - 13:08 (2016)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct" Répondre en citant

Oui, en effet, c'est plutôt mauvais signe, quand j'écoute un album, je le fais d'une traite, je ne zappe pas de titres... clin d'oeil
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elektrik

Designer
Designer

Hors ligne


Inscrit le: 20 Juil 2016
Messages: 29
Localisation: PARIS
Date de naissance: 01/09/1967
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 23 Nov - 18:24 (2016)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct" Répondre en citant

Je viens d'écouter l'album. Premiers mots qui me viennent: bof, déjà entendu, wouai cool. En bref, j'ai aimé les deux brulots que sont "hardwired" et "spit out the bone" ensuite c'est une succession de morceaux heavy rock ou mou du genou. Concernant le morceau "murder one", c'est cool dans l'idée mais ça manque franchement de peps. Ils auraient pu faire un effort question lourdeur et puissance. C'est un hommage à Lemmy merde!
Enfin, ce n'est que mon ressenti pour une première écoute.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
axel khan

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 146
Localisation: Detroit Rock City
Date de naissance: 02/08/1982
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 24 Nov - 11:56 (2016)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct" Répondre en citant

Nous sommes à peu près d'accord sur les hits du double.
C'est rassurant lol...mais effectivement ça manque globalement de peps, de diversité, de rage...(...de talent ?!...peut être pas mais ils peuvent tellement faire mieux).
Revenir en haut
le massaii

Radios:Médias.
Radios:Médias.

Hors ligne


Inscrit le: 18 Juil 2014
Messages: 610
Localisation: Vesoul
Date de naissance: 20/10/1981
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct)
MessagePosté le: Jeu 24 Nov - 14:59 (2016)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct" Répondre en citant

En gros fanboy des four horsemen, j'attendais ce nouvel opus avec une certaine impatiente. Et force est de constater que le résultat n'est pas totalement à la hauteur de ce que j'attendais, mais c'est souvent le cas quand on place trop d'attente dans un disque/film/c'que tu veux... Pour autant, ce n'est pas un mauvais album, loin de là. Je vous rejoins tous pour dire que le 2ème disque est largement dispensable. Je l'ai écouté deux fois, en me forçant pour la deuxième écoute, et il est reparti au font de sa petite pochette (pochette assez dégueulasse d'ailleurs).


Par contre je vais faire preuve d'indulgence pour le premier disque, certes ce n'est pas le meilleur Metallica mais c'est sans doute pas le pire. Je l'écoute en boucle depuis une bonne semaine et j’adhère assez au projet. Entre les morceaux Thrash et les trucs plus Stoner, je trouve qu'il y a de bonnes idées même si l'ensemble manque d'originalité.


Mais en même temps peut on demander aux vieux métaleux d'être originaux ou révolutionnaires ? Si l'on prend les derniers albums des légendes du Rock, les seuls disques qui m'ont bluffé sont ceux d'Iron Maiden et Saxon. Pour le reste, c'est de bons albums mais pas non plus des blockbusters du Rock. Du coup, je prends le disque de Metallica pour ce qu'il est. Un nouveau bébé d'un groupe que j'aime beaucoup, je ne me prends pas la tête et je prends pas mal de plaisir en écoutant cet album...Et ça c'est déjà pas mal. Je rejoins donc Axel dans les grandes lignes, c'est effectivement un album moyen, à prendre pour ce qu'il est, ni plus ni moins.
_________________
Rock en Stock c'est le Lundi 18h sur fréquence Amitié Vesoul 91.3fm;
www.facebook.com/www.rockenstock.fr
http://frequenceamitievesoul.fr/fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
axel khan

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 146
Localisation: Detroit Rock City
Date de naissance: 02/08/1982
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 24 Nov - 19:51 (2016)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct" Répondre en citant

Nous avons pas mal de points communs dans notre ressenti. Cela me réconforte dans ma chronique car s attaquer à un tel groupe  n est pas facile tant il a marqué notre " apprentissage métallique ".


Je l ecoute encore ce hardwired, mais toujours les mêmes 5-6 morceaux. Donc pas d évolution en plus ou en moins.
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 696
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Ven 25 Nov - 15:38 (2016)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct" Répondre en citant

Merci Stéphane, heureux d'avoir ton avis, ça fait plaisir, même si nos gouts différent, à chacun son avis sur la question et le tient m'importait, te sachant fan de METALLICA. pouce
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:47 (2017)    Sujet du message: CHRONIQUE METALLICA " Hardwired… To Self-Destruct"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure