METALDREAM Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Chronique Tarja "The Shadow Self"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
guenhael

CHRONIQUEUR
CHRONIQUEUR

Hors ligne


Inscrit le: 23 Mai 2013
Messages: 115
Localisation: Epernon
Date de naissance: 14/08/1975
Sexe: Masculin
Lion (24juil-23aoû)
MessagePosté le: Dim 9 Oct - 17:12 (2016)    Sujet du message: Chronique Tarja "The Shadow Self" Répondre en citant

 
  

 
  
 
  

 
  
Date de formation 2004
Pays Finlande  (Kitee, Carélie du Nord)





Genre Heavy Symphonique




Line-up actuel


Alex Scholpp : Guitare


Tarja Turunen : Chant, Claviers


Christian Kretschmar : Claviers


Doug Wimbish : Basse


Mike Terrana : Batterie


Max Lilja : Violoncelle


Plus qu’une simple vocaliste (oh combien talentueuse), avec ce quatrième album, Tarja s’impose comme une réelle artiste, au sens qu’elle prend des risques sur le plan musical. Loin de se cantonner au « métal symphonique » qui l’a rendue célèbre grâce à Nightwish, elle propose son propre style mêlant hard rock, avec des touches de heavy bien appuyés sur les riffs de guitare, et univers lyrique et classique hérités de sa formation musicale.
Pour ce qui est des musiciens présents sur l’album, on a toujours Alex Scholpp à la guitare sur la majorité des titres mais aussi Julian Barrett (guitariste argentin) et Tim Palmer (a travaillé avec Tarja sur le précédent album, mais aussi avec Ozzy, Robert Plant ou David Bowie). La basse est partagée entre Kevin Chown (Bombastic Meadbats) et Doug Wimbish (Living Colour, et un cv impressionnant  de collaborations). Derrière les fûts, l’on a principalement l’iroquois bodybuildé Mike Terrana (ex Rage), avec des participations de Fernando Scarcella (batteur argentin) et Chad Smith (Red Hot Chili Peppers et Bombastic Meadbats). Le violonceliste Max Lilja, transfuge d’Apocalyptica, est toujours là. Aux claviers, Anders Wollbeck (Vacuum) est présent sur deux titres tandis que Tarja assure sur "Demons in you". Enfin, au piano, outre Tarja sur deux titres, sur "Demons in you", c’est Izumi Kawakatsu qui joue (elle a déjà participé à "My winter storm"). Que du beau monde !
Pour ce qui est de la tournée qui commence ces jours-ci, il y a quelques interrogations sur le line-up qui sera présent aux côtés de miss Turunen, notamment au poste de batteur. En effet, Mike Terrana a mis fin à sa collaboration.


En ce qui concerne l’album, je le trouve particulièrement réussi. Comme je le dis précédemment, Tarja évite la facilité en variant les sonorités. Cela commence fort avec le titre « Innocence » basé sur un morceau de Chopin, avec un piano omniprésent tellement que l’on a droit à un petit récital à la moitié de ce dernier. La mélodie est portée par la superbe voix de la jolie finlandaise (ah ces montées dans les aigus !) et de jolis chœurs, une très bonne entrée en matière.
On enchaine par « Demons in you », un titre bien représentatif des différentes influences nourrissant la musique de Tarja. En effet, après une intro funky, le gros riff bien heavy se mêle à la bataille. La vocaliste maîtrise parfaitement ses lignes de chant mais elle reçoit quand même l’aide d’Alissa White Gluz qui growle comme elle sait le faire (c’est la remplaçante d’Angela Gossow dans Arch Enemy) mais utilise aussi sa voix claire (elle assure là aussi). Si vous rajoutez une bonne mélodie, on a une recette certes originale mais très efficace pour un très bon morceau.
Dans un autre genre, avec « Diva », la chanteuse scandinave (résidant actuellement en Espagne) semble faire allusion à la réputation que l’on lui a donné à son éviction de Nightwish, mais aussi avec son atmosphère inspirée par l’opéra, et à travers la qualité et la beauté de sa voix de soprano, elle colle parfaitement à la définition lyrique de la diva.


On a aussi le très beau « Love to hate », très mélodique avec quelques accents plus heavy arrivant à la moitié du morceau, et « Eagle eye » ou le piano s’allie à de bons riffs pour finir superbement, et toujours avec la superbe interprétation de Tarja.
Enfin, pour clore l’album, « Too many » par son atmosphère et ses changements de rythme, met aussi l’accent sur le rôle de compositrice qu’endosse Tarja (la belle a mis à contribution les 3 ans qui se sont passés depuis « Colours in the dark »). D’ailleurs, la ritournelle du titre est assez bien vu au sein de ce morceau.
 
En définitif, Tarja continue à tracer sa route dans l’univers métal en proposant une musique très personnelle et de qualité (tout en sachant très bien s’entourer de musiciens de talent et aux horizons différents), alors forcément, elle peut dérouter certains fans moins enclins aux changements, mais on ne peut pas lui enlever son talent et l’énergie qu’elle donne, notamment en live. Ayant eu la chance de la voir deux fois, on sent une vraie communion avec son public et une vraie joie de partager sa musique. C’est d’ailleurs pour cela que ma place est prise pour aller l’applaudir le 09 novembre au Casino de Paris.




Tracklist


1. Innocence 06:03


2. Demons in You 04:44


3. No Bitter End 04:26


4. Love to Hate 05:57


5. Supremacy (Muse Cover) 05:03


6. The Living End 04:41


7. Diva 05:45


8. Eagle Eye (Album Version) 04:36


9. Undertaker 06:41


10. Calling from the Wild 05:13


11. Too Many 12:5







 Site Officiel


 Facebook


 Youtube
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Dim 9 Oct - 17:12 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

En ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 547
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Dim 9 Oct - 17:51 (2016)    Sujet du message: Chronique Tarja "The Shadow Self" Répondre en citant

Merci pour cette superbe chronique où je te rejoins totalement, j'ai adoré l'album, mais il est vrai que les fans de TARJA pourront être surpris sur certains titres, voire, décontenancés...

Il faut le reconnaitre, dans son ensemble, l'album est assez calme et il est certain qu'il faut la voir en live pour savoir quelle couleur prendra l'album... A ce propos, puisque tu as déjà ton billet, tu vas pouvoir nous faire un live report après cette super chronique clin d'oeil
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
fields



Hors ligne


Inscrit le: 20 Mai 2016
Messages: 90
Localisation: Paris
Date de naissance: 20/04/1982
Sexe: Féminin
Bélier (21mar-19avr) 狗 Chien
MessagePosté le: Lun 17 Oct - 15:28 (2016)    Sujet du message: Chronique Tarja "The Shadow Self" Répondre en citant

Super chronique, je vais écouter ça :)
Revenir en haut
guenhael

CHRONIQUEUR
CHRONIQUEUR

Hors ligne


Inscrit le: 23 Mai 2013
Messages: 115
Localisation: Epernon
Date de naissance: 14/08/1975
Sexe: Masculin
Lion (24juil-23aoû)
MessagePosté le: Mer 19 Oct - 21:43 (2016)    Sujet du message: Chronique Tarja "The Shadow Self" Répondre en citant

Pour le live report, aucun souci. Comme tu le dis, à voir quelle teneur aura le show. 
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

En ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 547
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 14:44 (2016)    Sujet du message: Chronique Tarja "The Shadow Self" Répondre en citant

Cool, merci, je pense qu'en live, les titres seront plus "hargneux", comme c'est généralement le cas clin d'oeil
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
axel khan

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 146
Localisation: Detroit Rock City
Date de naissance: 02/08/1982
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 19:02 (2016)    Sujet du message: Chronique Tarja "The Shadow Self" Répondre en citant

C est bien d avoir une chronique positive mettant en avant la diversité des titres (qui constitue une certaine prise de risque de l artiste).
Celles que j avais lu taillaient pas mal l album.
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

En ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 547
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Sam 22 Oct - 15:11 (2016)    Sujet du message: Chronique Tarja "The Shadow Self" Répondre en citant

Depuis qu'elle a été évincée de de NIGHTWISH, il faut reconnaitre que les médias ne la ménagent pas.... D'un autre côté, et bien que je sois fan, il est vrai, qu'elle prend des risques qu'il faut assumer par la suite, mais ça la rend encore plus vraie, comme artiste coeur
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:38 (2017)    Sujet du message: Chronique Tarja "The Shadow Self"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures