METALDREAM Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Chronique de "Ankaa", du groupe Néo-Metal ETHS

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arno

Musicien/Chroniqueur
Musicien/Chroniqueur

Hors ligne


Inscrit le: 12 Oct 2014
Messages: 135
Localisation: Niort
Date de naissance: 11/02/1972
Sexe: Masculin
Verseau (20jan-19fev)
MessagePosté le: Lun 23 Mai - 15:45 (2016)    Sujet du message: Chronique de "Ankaa", du groupe Néo-Metal ETHS Répondre en citant

 
 
 
 
 

 
 
 

 
 
 
Oubliez. Oui. Oubliez le passé… Une nouvelle chanteuse, une nouvelle maturité, une nouvelle ambition… Tout ce que tentent les marseillais de Eths avec cet album, ANKAA, mérite de s’y plonger avec la plus grande virginité. Fini le Néo-Métal teinté de hardcore des débuts… La musique de Eths se fait désormais plus riche, plus osée, et son Néo Métal aux guitares coreuses, vient désormais s’épaissir d’une couche d’indus, épicé par des touches orientales, et ses excès électro.
Alors oui oubliez… Et plutôt que de vous plonger dans les paroles, plutôt que d’essayer de comprendre les intentions techniques du groupe, je vous invite à accueillir cet album de 12 titres comme l’invitation au voyage qu’il vous imposera quoiqu’il advienne…
Alors montez le son, mais pas trop… Restez seul, mais pas trop… Eteignez la lumière, ne laissez qu’une bougie… Bienvenue dans le nouveau monde de Eths.
 
Nefas
Qu’y-a-t-il d’inquiétant… Où sommes-nous… Quel suspense… Quelle épouvante l’intro de « Nefas » annonce-t-elle ? Le morceau attaque avec une violence inouïe, qui finalement sera d’abord là pour nous tromper, tant l’heure de musique qui arrive sera bien différente. La guitare du morceau, saccadée et agressive…reste avec nous pendant le break, arrondie par le souffle d’une voix d’outre-tombe et ses nappes synthétiques, ses chœurs magnifiques… Le morceau repart…Puis ralentit à nouveau… Mais tout revient, se mélange, et l’explosion finale nous emmène dans une autre dimension sensorielle… Le gémissement organique des derniers instants nous laisse pantois. La production de l’album s’annonce exceptionnelle, créative… Inattendue
 
Nihil sine causa
Pas le temps de se rassurer….un cri rauque dans le grave nous arrache un sursaut de haine… Calmé peu à peu par un chant oriental qui vient servir une rythmique bien affutée…. Dans une formidable violence, comme une ronde à plusieurs, les voix s’entremêlent, le lead féminin, le chœur oriental et les chœurs masculins aux accents gutturaux… Le morceau nous transporte puis se calme, revient et se calme encore…. C’est diaboliquement envoutant… Le dernier break électro de 30 secondes et son chant abimé viennent nous sortir de notre univers... Dommage…. Nous y étions si bien… On y retourne pour les dernières secondes… Avec un goût d’inachevé…
 
Alaterasu
Bien sûr il pleut, et l’orage se lève… juste de quoi permettre à la rythmique et au chant de nous agresser en frontal après quelques instants d’averse…Et puis le chant se fait plus précis, plus tendu. Une légère plainte de petite fille en arrière-plan, une voix parlante, nous gêne, et rend notre plaisir inconfortable. Et le morceau s’envole emmené par une guitare dévorante…. Une touche surprenante d’électro vient à point nommé servir une merveille de néo métal, moderne et juste. On croit alors que le morceau s’échappe... Mais il redescend... Car Eths aime nous laisser le temps de respirer… Nous laisser en vie avant de nous embaumer…  dernière pause… le chant oriental succombe à un murmure… jusqu’au bouquet final, une minute incroyable où les variations des chants s’entrechoquent, se mélangent, se portent et se supportent. Carrément magnifique.
 
Seditio
Alors quoi de mieux qu’un piano… grinçant et dépressif... pour nous ramener sur terre… une intro ou un chant arrive, comme un appel à l’aide… un chant plus féminin en tessiture… Avec une double pédale qui vient y accrocher un autre chant guttural comme chœur pour un refrain chanté absolument inédit… Encore un break, encore du piano, on est pris par une certaine tristesse… On attend le retour de la plainte agressive comme sur les titres précédents, mais la montée est cette fois régulière, avec une interprétation extraordinaire. Un morceau étonnant de retenue… et de classe. 6 minutes d’équilibre entre appel au secours et larmes acides, un chant en français qui boucle derrière nous, qui donne envie de se laisser aller à la mélancolie. Final au piano. Terrible conclusion qui laisse le morceau comme suspendu.
 
Nixi Dii
 Mais le Mal est là, les ombres ont débarqué. Elles lancent leur cri lugubre et affamé. Agressif et violent par à-coup, mélange d’une affirmation féminine qui se bastonne avec un chœur masculin guttural terriblement combatif. 8 minutes ! Il y a du Tool par moment, mais avec des guitares plus épurées… le chant se fait plus juste, plus fin… « je suis là, reste encore »« reste encore »… Alors oui, on reste, on attend... Et on prend la reprise comme un coup de hache dans l’abdomen…  Le final de 50 secondes nous abandonne sans voix, mal à l’aise, avec cet enfant qui pleure… ses psaumes cléricaux… son « chuuuut »…. Et son gong de souffrance.
 
Vae Victis
Est-ce le battement de notre cœur que nous entendons ? « je cherche une voie qui n’existe pas… », des « Velléités au bout des doigts »… Etait-ce possible ? Mais Eths a effectivement au bout des doigts le courage de nous emmener sur une nouvelle voie… qui n’existait pas. Un morceau différent dans les chants...comme une étonnante confession… en double voix homme/femme… avec son accélération électro comme une voiture lancée à pleine vitesse. Mais le morceau peine à suivre la route tracée… et s’essouffle un peu sur la fin…
 
HAR1
Ne pensez pas que vous êtes sortis d’affaire ! L’attaque électro de HAR1 est comme une déclaration de guerre ! Le chant est désormais masculin et en anglais… « Sodome et Gomorre »« See the Blood on my head ». HAR1 et son refrain entêtant nous édifient un bijou de construction quasi militaire où encore une fois plusieurs types de chants s’interconnectent, se mixent, se répondent, se tabassent. La fin est dantesque !!! Comme une folie assassine, un moment de possession meurtrière… Quelle orchestration… Quelle alchimie….
 
Sekhet Aaru
Je ne sais où tout cela nous a mèné mais nous nous y sommes perdus. L’ambiance est brumeuse, nocturne à l’évidence, sous un ciel noir et étoilé, … Ce morceau, comme intermède sans guitare, permet aux touches vocales de venir nous hanter… On attend que la bête nous surprenne, que ça explose. Mais non… la montée des percussions se fait peu à peu… Les voix sont de plus en plus prenantes… entre lyrisme et méditation… entre prière et incantation. Pas de guitare… Pas d’agression… Le psaume s’évapore dans notre imagination. Une parenthèse.
 
Kumari Kandam
 « Je te plains car pour toi les étoiles sont toutes les mêmes… »
Bercée par le piano, la voix en chant clair se fait plus poétique… Elle y restera dans tout le morceau, suivie de près par des chœurs rageurs qui maintiennent ce titre dans l’ambiance générale de l’album.
Le chant féminin, toujours en voix claire, se fait presque pop… Mais avec un instrumental derrière à décoiffer un pharaon !! Et au moment où l’on doute… le mâle répond ! Plus de doute sur le style musical ! Même si les puristes du genre peu ouverts d’esprits feront quelques remarques sur ce titre… Sas doute... Eths continue de nous surprendre, de nous prendre.
 
Alnitak
Déjà le 9ème morceau… Comment se renouveler ? Proposer encore et encore ? « Alnitak » attaque entre une sorte de clavecin, des percussions, des pianos, des tintements de cloches…. Sommes-nous à l’entrée de la cathédrale ? Est-ce l’arrivée de l’armée dans la ville ? Est-ce une intro ou une pause digestive ? Un crépuscule précoce où les voix se mélangent à nouveau dans un tourbillon électro ? C’est effectivement un morceau quasi instrumental… Une dernière virgule avant l’épilogue.
 
Alnilam
Le combat final démarre… SANS HESITATION !!! PLACE AUX HOMMES ET AUX MUSCLES !!!! Mais pas seul… tout le monde rejoint  la bataille pour un titre plus épique, plus collégial… « Alnilam » est la parfaite synthèse de tout ce qu’on aime depuis le début de l’album… que l’on espère voir finir en apothéose.
 
Mintaka
C’est donc la fin : « Mintaka »,  ses percussions et les ondulations de ses claviers… Après une minute de mise en condition pour saluer les combattants…pour les remercier… nous y revoilà... On se bastonne une dernière fois pour le plaisir ? « Orion m’appelle »… Le chasseur, connu pour sa beauté… Pour sa violence… Egérie évidente et naturelle d’un album hallucinant.
C’en est fini, le bruit des vagues nous recouvre.
 
Quel moment ! Quel album ! J’entends et je lis un peu partout qu’Eths est en live un monstre… Je suis curieux de savoir comment ils sauront rester fidèles à une telle œuvre. Le néo-metal a de temps en temps quelques longueurs… Eths sait au contraire nous tenir en haleine sans fléchir. L’expérimentation du Néo-Metal confine aussi parfois au bricolage… Rien de tout cela ici. Chaque morceau est réalisé avec une précision terrible. Bravo à eux. 








 

 
Nefas
Nihil sine causa
Alaterasu
Seditio
Nixi Dii
Vae Victis
 HAR1
Sekhet Aaru
Kumari Kandam
Alnitak
Alnilam
Mintaka 
 
 
 
  

 
 
 
YOUTUBE 
 
 
FACEBOOK 
 
 
BANCAMP
 
  
 
 
 
Line Up 
 
 

 
 
 
Stéphane "Staif" Bihl - Guitare, Samples, Chant (depuis 1999) 
 
 
Damien Rivoal - Basse (depuis 2011) 
 
 
Rache Aspe - Chant (depuis 2013) 
 
 
R.U.L. - Batterie (depuis 2015) 
 
 
  
 

_________________
https://www.facebook.com/The.Electric.Beans
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Lun 23 Mai - 15:45 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 587
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Lun 23 Mai - 18:28 (2016)    Sujet du message: Chronique de "Ankaa", du groupe Néo-Metal ETHS Répondre en citant

Merci pour cette super chronique Heavy Métal

ETHS, je les suis depuis le début et jamais je n'ai été désorienté, cet album est un pur bijou de violence, de différentes ambiances.... Pour voyager, nous voyageons. Et quelle chanteuse !!! Son étendue vocale est stupéfiante....

J'ai regretté le départ de Candice, comme tous les fans de la première heure, mais la transition est plus que réussie.

Un superbe album qu'il ne faut pas ignorer... Je me régale toujours autant à son écoute, les soirs, dans l'obscurité. Heavy Métal
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Arno

Musicien/Chroniqueur
Musicien/Chroniqueur

Hors ligne


Inscrit le: 12 Oct 2014
Messages: 135
Localisation: Niort
Date de naissance: 11/02/1972
Sexe: Masculin
Verseau (20jan-19fev)
MessagePosté le: Lun 23 Mai - 18:49 (2016)    Sujet du message: Chronique de "Ankaa", du groupe Néo-Metal ETHS Répondre en citant

Je trouve ce dernier album plus riche, plus sombre, plus varié... J'ai vraiment eu le coup de coeur
_________________
https://www.facebook.com/The.Electric.Beans
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 587
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Mar 24 Mai - 13:22 (2016)    Sujet du message: Chronique de "Ankaa", du groupe Néo-Metal ETHS Répondre en citant

Bien, nous sommes deux. Heavy Métal Là-aussi, plusieurs écoutes sont nécessaires pour vraiment en découvrir toutes les richesses pouce
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:50 (2017)    Sujet du message: Chronique de "Ankaa", du groupe Néo-Metal ETHS

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures