METALDREAM Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

CHRONIQUE DREAMSLAVE »rest in phantasy »

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
davidnonoise

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 01 Sep 2014
Messages: 184
Localisation: caen
Date de naissance: 17/03/1972
Sexe: Masculin
Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat
MessagePosté le: Mer 2 Déc - 21:19 (2015)    Sujet du message: CHRONIQUE DREAMSLAVE »rest in phantasy » Répondre en citant





Genre: Orchestral Metal

Originaire de: Lyon


Membres

Emma
: Lead Singer,

Peter : Keytar & Growls Nils : Guitar,

Jean-Rémi : Bass,

Quentin : Drums.


Alors déjà, je voudrais saluer, la démarche de la chanteuse du groupe, Emma, qui sachant que je ne suis pas un fan du style Sympho, ou orchestral métal, m’a tout de même envoyé son album, qui est sorti en Mai 2015, si je ne m’abuse. Une démarche d’une sincérité déconcertante, car plutôt que d’envoyer l’album à seulement ceux qui sont fans assidus du genre, elle a compté sur ma sincérité critique.
Si tous les groupes pouvaient avoir une perspective constructive dans les chroniques plutôt qu’une recherche perpétuelle de flatteries, le monde de la musique tournerait bien plus rond.
Prise de risque donc ? Et bien, oui et non, car bien que spécialiste de l’équarrissage du métal sympho/orchestral, je ne reste pas moins ouvert ( ou Aware, comme dirait le Jcvd).
Je vais donc commencer par l’artwork coloré et de bon gout qu’a choisi Dreamslave pour orner son album. Un artwork en forme de cœur violet, représentant une rose. C’est simple et agréable à regarder. Le booklet garde les mêmes tons pour présenter les membres du groupe ainsi que les lyrics. Rien à dire, la qualité est la.
« join the phantasy »(ouverture) est plutôt bien trouvé et épic. C’est une belle intro de quelques secondes qui me met en bouche.
« The dark crusade » ouvre le disque de façon pêchue et aussi de façon puissante. Le morceau est bien orchestré, assez simple dans l’approche et donc très efficace, une compo totalement taillée pour le live, et dans le genre ouverture de set, ce serait, à mon avis un excellent choix.
La double ne martèle pas sans cesse et le coté orchestral est distillé à bonne dose. L’album s’ouvre donc sous de bons hospices, ma foi. Les chœurs sont excellents et le refrain facilement reconnaissable. Buttage assuré en live avec cette compo quoi !

Bon, j’ai un peu cru à une erreur de casting quand j’ai entendu « masquerade » car malgré un riff bien sympa et un chant (feminin donc), j’ai moyennement accroché aux samples techno qui surgissent, sans vraiment rien apporter à la compo. Mis à part cela, ce titre me permet de découvrir le timbre vocal d’Emma. 
« masquerade » ne m’a pas convaincu plus que cela, sauf sur ces passages orchestraux ( ?), bien trop rares hélas.
« end of innocence » lâche les samples tek, pour revenir à quelques chose de plus profond. La compo est plus mélodieuse que « the dark crusade » et peut être aussi un peu plus commune vis-à-vis de ce qu’il se fait dans le style.

J’arrive donc à » torment » après un petit interlude, j’ai du mal à reconnaître la voix de la chanteuse ! Il semblerait que la demoiselle ait plus d’une corde à son arc, car sa palette vocale est bien étoffée : du lyrics à l’aigu en passant par un chant plus posé. Et c’est sur un chant plus posé qu’on peut juger les bonnes chanteuses ou pas. Peu d’artifices vocaux sur ce titre et bien beau timbre au final.
Musicalement, bien sûr, c’est franchement métal sympho, plutôt bien pêchu parfois et finement dosé, car le groupe n’en fait pas trop et ne tombe pas dans les vieux clichés usés comme des parchemins égyptien. La production est bonne, assez fine et massive à la fois, car dans les passages plus épicés, je ne ressent pas la pression tomber et les failles apparaître. Alors du côté de la prod et à mi chemin de l’album, je respire un bon coup, car Dreamslave n’en fait pas des caisses inutiles et peut donc, largement rivaliser avec des prod Européennes.
« Doomsday » me fait passer un bon moment car il se dégage une belle puissance dans la rythmique et une fois de plus le coté orchestral donne LA dimension au titre, d’ailleurs à tout l’album quand j’y pense bien.
Je vais rassurer les réfractaires au style : le chant masculin n’est présent que rarement sur l’album, c’était LE piège à éviter. Dreamslave est passé du bon côté de la musique pour se créer une identité propre, je me répète, mais, une identité loin des clichés.
Je vais donc conclure cette chronique en parlant des idées principales qui garnissent ce disque, et qui me font un peu avaler ma langue de vipère ..Dreamslave ne va pas décevoir ses fans, ou simplement les fans de musique Metal orchestral, car ils ont déjoués quasiment tous les pièges et ont proposé une superbe vision du Metal sympho tout au long des 53 minutes de l’album.

Bien sûr ça manque de blast a 280bpm, et grognements inhumain, ceci dit, après 3 écoutes, mon plaisir a été intacte et mon avis inchangé. Les titres que je n’ai pas trop aimés sont resté les mêmes, ceux qui m’ont bien accroché aussi. Il ressort de ces écoutes que Dreamslave possède un style bien à lui, une chanteuse qui tient la route vocalement, un sens créatif indéniable, bref, ça le fait plus que largement pour ma part.
La toute fin de l’album, avec le petit craquement de vinyle était LE truc pour achever mon plaisir à écouter l’album. Bonne idée.
Ah j’allais oublier une chose, la prochaine fois, messieurs dames, il faudrait p’t’etre bien intercaler une compo limite ballade rock orchestral, c’est un truc totalement casse gueule bien sûr, mais si ça passe, le coté orchestral pourrait sublimer le morceau. Voilà tout.
Je pense que cet album doit figurer dans les belles sorties de 2015 !!! Et si vous n’avez pas écouté la bête, faites-le !
Une note 17,5/20




tracks

1. Join The Phantasy (Ouverture)

2. The Dark Crusade

3. Masquerade

4. End Of Innocence

5. Voices Of The Depths (Interlude)

6. Torments

7. Doomsday

8. Wishes Of Revenge

9. Angel Requiem

10. Pirate's Anthem

11. The Vinland Saga

12. Eternitears









Facebook

Site officiel
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Mer 2 Déc - 21:19 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 547
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Jeu 3 Déc - 15:15 (2015)    Sujet du message: CHRONIQUE DREAMSLAVE »rest in phantasy » Répondre en citant

Merci pour cette excellente chronique, bien qu'un peu beaucoup surpris de te voir te lancer dans ce style de musique...

Je connaissais déjà DREAMSLAVE, donc tout ça n'est pas très nouveau pour moi. Je n'ai pas l'album, je ne peux pas en rajouter des tonnes, tout ce que je peux dire, c'est que j'avais accroché immédiatement, la voix d'Emma étant magnifique et la musique assez puissante.

Je ne suis pourtant pas un adepte de ce type de musique (Mais je m'y mets doucement), il me faut tout de même une musique puissante derrière pour vraiment adhérer.

Et là, j'ai tout ce qu'il me faut. Heavy Métal
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:54 (2017)    Sujet du message: CHRONIQUE DREAMSLAVE »rest in phantasy »

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures