METALDREAM Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

l'interview de The Electric Beans

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> INTERVIEWS.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
davidnonoise

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 01 Sep 2014
Messages: 184
Localisation: caen
Date de naissance: 17/03/1972
Sexe: Masculin
Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat
MessagePosté le: Dim 4 Oct - 08:18 (2015)    Sujet du message: l'interview de The Electric Beans Répondre en citant

 
 

 
 


Electric.Beans


Fondation le 1 mai 2011


Genre


Heavy Metal Post Traumatologique


Membres du groupe


Ludo : lead guitar


Phil : bass guitar - back vocals


Arno : lead singer


Frfr : drums

1. Avant de parler en profondeur de l’actualité du groupe, serait-il possible de présenter le groupe ?

Nous sommes un chili con carne avec quatre ingrédients différents : Ludo (Guitare) et Philippe (Basse), qui ont connu une autre expérience à succès avant de devenir Beans, Frfr (Batteur), qui joue depuis longtemps mais n’avait jamais eu de groupe sur la durée, et moi, Arno (Chanteur) qui avais déjà un long passé d’auteur de textes en tous genres, mais pas de chanteur.
On s’est retrouvé derrière des valeurs communes quand on a commencé à parler musique : l’énergie, l’humour, la fête, et la conviction que ce n’est qu’en bossant beaucoup que l’on fait des concerts de chacals.
Oui parce que notre adn c’est le concert. Les Beans c’est un groupe de live ou on fait la fête, on gueule, on saute, on chante… et tous ensemble.

2. Sobres et en sourdine a déjà quelques temps de vie, comment a été reçu l’album de manière générale ? Quelles sont les meilleures et pires choses entendues sur l’album ?

Sobres et en sourdine n’a qu’un an… C’est un album fondateur pour nous. C’est le résultat de 4 ans de vie commune, mais c’est surtout notre point de départ. On faisait découvrir notre univers, avec nos textes, notre musique, notre mascotte… De ce point de vue l’accueil est une réussite. Tout le monde a adhéré à nos paroles décalées et à notre patate, tout le monde a compris que même si nos rimes faisaient sourire ont étaient pas des comiques, on reste un groupe de rock avant tout, on fait des chansons.
Les pires choses qu’on ait entendues sont sur la prod. de l’album … Au mix on voulait que l’album ait une connotation un peu vintage, un peu garage/punk. Sur certains médias ça a été hyper bien accueilli et compris, mais sur d’autres, leur point de repère c’était le dernier Metallica… Il y a une culture du son parfait dans le Metal qui sous-entend qu’un premier album doit être réglé au millimètre. C’est dommage pour les groupes qui émergent mais c’est comme ça. Cela dit on a entendu ces critiques, et le deuxième album studio, de ce point de vue, sera nickel et sans dénaturer l’esprit Beans.
La meilleure chose que l’on ait entendue ? Facile… En novembre 2015 Sobres et en sourdine va être déprogrammé de la radio Rockenfolie, puisque cela fera un an, mais ils nous ont prévenu que notre single What The Hell intégrait les intemporels et serait toujours à l’antenne. Quand tu entends ça t’as vraiment les poils, tu sais que t’as fait une putain de chanson. Hier j’ai croisé un pote qui m’a dit : dans ma voiture j’ai les Beans et le dernier Maiden… ça m’a coûté 2 tournées …

3. « Le signe de ralliement n’a rien à voir avec le métal », je prolongerai avec la phrase suivante : Electric Beans n’est pas à proprement parler un groupe de métal car le rock indé, voire des influences punk rock semblent plus présentes que le métal non ?

Si on essaye de classer les Electric Beans, il faut une famille très large… alors je dirais Hard Rock. On a des influences et des morceaux Rock, Punk, Heavy Metal, Fusion… Pour ça le terme utilisé par Hard Rock Mag sur la chronique de Sobres et en Sourdine nous plait : « Hard Rock mais pas que… »
Dans nos albums il y a de tout, parce qu’on aime tout, parce qu’on écoute de tout, mais aussi parce que notre point de départ ce sont les textes. Certains textes nécessitent du rock, d’autres du punk, d’autres du Heavy …etc… etc…
Et puis aujourd’hui franchement, les classements… personne ne peut nous dire aujourd’hui si c’est le Metal qui est du Rock ou l’inverse…
Ce qui est clair c’est que notre univers est 100% metal : ce qu’on écoute tous les jours les uns et les autres, nos tenues de scènes, notre déco de scène… et puis les références au métal dans nos chansons sont omniprésentes.
Soit tu es un fan de Metal et le pont en anglais dans Faux-Frère te fait marrer… Soit tu ne sais pas qui est Iron Maiden, et tu viens de passer à côté d’une partie du morceau et des Beans sans le savoir…

4. Parlons du live qui va pointer le bout de son nez bientôt, n’est-ce pas un peu tôt de faire un live après seulement un petit tour avec Sobres et en sourdine ?


Ah mince ! Y a une règle la dessus ? Oh la boulette !!! J’ai dû la rater… Il faut combien d’albums pour avoir le droit de sortir un Live ? D’ailleurs après le 1er album, on voulait faire un Best of ! C’est pas bon non plus ?

Je peux pas te répondre, on s’est même pas posé la question. C’était une évidence pour nous.


5. Ce live « Sans Modération » justement, comment a germé cette idée d’en faire un ?

Notre seule volonté dans notre vie de musicien c’est de rassembler un maximum de monde à nos concerts pour qu’ils soient de plus en plus déjantés. Du coup c’était une évidence. Ceux qui nous connaissent voulaient du son Beans Live chez eux avant un autre album, et les autres, il fallait leur expliquer que nous n’étions pas que Sobres et en Sourdine, mais qu’on était surtout Sans modération, et qu’il fallait vivre un concert avec nous pour rejoindre définitivement le clan Beans et vérifier le tout.

6. Le choix du lieu pour capturer la musique du groupe, de la salle, ainsi que le financement s’est-il fait en douceur ou en douleur ?

Quand on parle des Beans maintenant on ne parle plus que de nous quatre, on parle du Clan Beans… Notre musique rassemble et à chaque fois qu’on a eu besoin d’un pro dans un domaine, on avait un fan ou un pote dispo… Ca c’est fait comme ça pour dessiner la mascotte, pour notre site web… on a même un pote vigneron qui nous a fait du Rouge Beans !!
Pour le concert ça s’est fait pareil : le gars derrière les platines, ça pouvait être que Gab, qui nous suit et chez qui ont à fait germer Sobres et en Sourdine, aux lumières on avait forcément Jamin avec qui on a fait 2 énormes fêtes de la musique, et pour la vidéo c’était forcément Rudy et Guyome de la Boite à Films.
Pour la salle, on est niortais donc on savait que le Centre Culturel question acoustique avait une putain de réputation. On n’a pas hésité.
Quant au financement… on n’a pas perdu d’argent, on en a pas gagné, on a fait les entrées, les roadies, le ménage… mais on a un CD live et un DVD live… Et ça c’est juste monstrueux
Par contre on aurait jamais réussi tout ça sans Chris de Dooweet avec qui on bosse maintenant depuis Sobres et en Sourdine. Le rock, le métal, les concerts… C’est son boulot. Il a été déterminant.

7. Le son est impeccable, on découvre en live votre humour et limite, je dirais même qu’on prête plus attention aux paroles que sur l’album studio. Je me suis vite rendu compte que sous vos airs de mecs qui s’en foutent, il y a un énorme boulot sur les paroles, originales et qui font mouche à chaque fois. Comment se passe l’écriture des textes ?

C’est sympa ce que tu dis sur le son. On a répété comme des dingues. On savait qu’on n’avait le droit qu’à un essai. Si on faisait des pains sur chaque morceau, on aurait fait tout ça pour rien, y aurait pas eu de CD live ou de DVD. Et Gab aussi sur la prise de son avait une putain de pression… Lui aussi n’avait le droit qu’à un essai. En plus t’imagine bien qu’on n’a pas fait de répétition générale la veille, un groupe comme nous, on nous a filé les clés de la salle le matin du concert à 7h….
Sinon comment j’écris ? J’ai une idée de thème et de façon de l’aborder… ça peut me venir n’importe où et n’importe quand. Ensuite j’écris. Je reprends le texte autant de fois qu’il faut jusqu’à ce que chaque phrase me plaise. Une fois fini je laisse une semaine sans relire et j’y retourne à froid et là soit je stocke, soit je jette… y a du déchet… Ensuite je propose les textes à mes trois acolytes. Et ils choisissent. Souvent Phil me fait des remarques sur telle ou telle phrase. Le texte final doit plaire au quatre.
Et puis après on compose, et là le texte change aussi. Il y a des mots et des rimes qui sont sympas à lire ou écrire mais qui une fois chantées passent pas…
Un texte c’est vivant… j’ai un crayon sur moi pendant les répèts… pendant que les gars bossent ou cherchent les mélodies, les arrangements, je modifie, je rature...
Mais tu sais c’est normal d’être ultra exigeants sur les textes… Je chante en français, tout le monde va comprendre les paroles… On sait que le public y prête plus attention qu’en anglais… Un texte moisi en français avec une top musique… les gens se barrent. En anglais, ça fait un tube parce que personne ne sait que c’est moisi !
Après, j’ai essayé d’écrire des chansons zens, sérieuses, sentimentales… c’est pas mon truc, je trouve toujours ça nunuche et chiant… c’est dans l’acide et le piquant que je m’amuse le plus. On pourrait aussi faire des chansons engagées, à message… On fait de la musique pour rassembler et s’amuser donc on laisse la politique aux autres.

8. Pour revenir à « Sans Modération », votre univers punk s’affiche sur « Comptine Punk », mais le punk is dead non ??? C’est un hommage au mouvement punk qui vous a animé dans les années 80 ?

Pas du tout ! Les gars en crêtes, défoncés, qui hurlent en jouant mal sur des paroles anarchistes ! Pas pour nous !!!! Nous le punk qu’on aime c’est l’autre, celui des années 90, ou 2000… C’est le punk festif et mélodique des Dropkick Murphys, de Bad Religion, ou plus récemment de JIMM. Ca pulse, ça chante, y a du monde aux chœurs, et c’est joyeux !
Et puis la Comptine Punk c’est pas un hommage, on aime le punk, il y a d’ailleurs un autre morceau punk dans le 2ème album studio.

9. Un bien bon live en tous cas, que rajouter de plus sur « Sans Modération » ?

Que c’est un bon point d’entrée chez les Beans… Il y a 7 morceaux de Sobres et en Sourdine, 2 détournements pondus pour l’occasion, et 5 morceaux du prochain album studio… Et qu’en écoutant Sans Modération on peut aller sur notre site www.electricbeans.fr pour se marrer et lire nos paroles…


10. Autre actualité pour les Electric Beans, un cd studio et un dvd, vous voulez ruiner vos fans ? Bref qu’avez-vous à déclarer sur ces deux autres sorties je veux tout savoir sur ces petites choses !


Notre deuxième album studio est totalement fini ! Nous l’avons enregistré au Studio Décibels Animés, et c’est le grand Francis Caste qui a fait le mix et le mastering. Il rassemble 9 morceaux originaux et 2 bonus. On va laisser quelques mois à Sans Modération pour faire son trou et à GIB pour nous faire la pochette et on sort ce nouvel album studio début 2016. Comme on ne veut pas ruiner nos fans le DVD complet du concert, avec 5 chansons de plus que sur le CD Sans Modération, sera offert avec le 2ème album Studio ! C’est Dooweet qui en assurera la promo, comme pour Sobres et en Sourdine.
On est hyper fiers de cet album, on a vraiment hâte d’entendre les retours des médias. Pour le public on sait déjà qu’il plait, puisque nous jouons tous ces morceaux en live depuis un an maintenant.
On espère surtout qu’il nous permettra de rajouter encore quelques furieux dans la famille Beans pour nous permettre de porter nos kilts dans toute la France !

11 Au fait, Arno, as-tu du mal à dire sur Metaldream ? Car eux ne se privent pas, surtout Coralie, c’est la pire... Harcèlement sexuel à gogo depuis que je bricole pour eux, pas toi ?

Je ne peux pas trop parler, j’attends le résultat des tests de paternité… Je crois que Bruce est mon frère !

12 Jeudi… Jodie non ? Les années 80 restent elles pour vous les meilleures années musicales où l’on a vu les pires merdes et les hymnes qui nous hantent encore de nos jours ?

Bien vu ! Evidemment Jodie !!! Tout comme Chanteur de Jazz est devenu Rock… Les années 80, 90, 2000… c’est une époque où tu faisais des disques, des concerts, ensuite tu vendais des t-shirts, et puis tu devenais célèbre ! Maintenant c’est l’inverse, tu es célèbre, ensuite tu vends des t-shirts, et là un gars t’écrit un disque, et s’il se vend tu fais des concerts… Le monde change !
Alors oui, ces années 90, c’est une source d’inspiration illimitée pour nous. Jodie, comme Chanteur de Jazz, ce sont des mélodies qui durent, qui durent… Les détourner et les parodier pour nous, n’est pas de la moquerie, tu l’as compris, c’est même exactement l’inverse… Bon par contre question style musical… C’est « un peu » réarrangé !!!!
Notre Conclusion
Comme on a déjà tout dit, j’peux finir par un trait d’esprit d’un grand Monsieur qui devait écouter du rock ?
« L’humour est une chose beaucoup trop sérieuse pour être confiée à des rigolos »
Marcel Gottlieb


L’interview BEANS


1. Avant de parler en profondeur de l’actualité du groupe, serait-il possible de présenter le groupe ?

Nous sommes probablement le plus grand groupe de Heavy Metal Post-Traumatologique de l’histoire du Poitou-Charentes. Je comprends même pas la question, t’as pas lu le brief de notre attaché presse ? (D. non y’en avait un ?? il a encore du mal faire son job j’ai rien vu..virez le !)

2. Sobres et en sourdine a déjà quelques temps de vie, comment a été reçu l’album de manière générale ? Quelles sont les meilleures et pires choses entendues sur l’album ?

17 MTV cowards, 12 victoires de la musique faites en kilt avec de la bière, on aurait pu être plusieurs fois disque platine… Nous sommes au Rock N’Roll Hall Of Fame de Maubeuge…
Tous ceux qui aiment la musique ont adoré. C’est un succès.

3. « Le signe de ralliement n’a rien à voir avec le métal », je prolongerai avec la phrase suivante : Electric Beans n’est pas à proprement parler un groupe de métal car le rock indé, voire des influences punk rock semblent plus présentes que le métal non ?

Nous ne sommes pas un groupe de Metal, nous nous sommes les Electric Beans, nous avons notre propre genre. Quant aux influences, oui, tu as raison, nous avons influencé trois générations de musiciens dans tous les styles ce qui exceptionnel pour un groupe qui a 4 ans.
4. Parlons du live qui va pointer le bout de son nez bientôt, n’est-ce pas un peu tôt de faire un live après seulement un petit tour avec « sobres et en sourdine » ?
Un petit tour ?!!! Notre tournée mondiale dans notre AirBeans B380 a duré 4 ans ! On a fait Niort, Las Vegas, Bruxelles, Niort, Parthenay, Besançon, Berlin, Niort… Il était temps de sortir un Live.

5. Ce live « Sans Modération » justement, comment a germé cette idée d’en faire un ?

C’est notre maison de disque qui a pensé que pour renforcer notre positionnement marketing sur les 18/45 ans, l’idéal était un live, je les laisse faire.

6. Le choix du lieu pour capturer la musique du groupe, de la salle, ainsi que le financement s’est-il fait en douceur ou en douleur ?

Les sponsors nous sont fidèles donc pour le financement on a pu doubler les équipes au sol, prévoir un show laser, Le Crazy Horse accueillait le public… Quant aux salles il y avait beaucoup de prétendants… in fine ça s’est joué entre le Centre Culturel et le Hellfest… Mais comme Ludo s’est tapé la fille du boss du Centre Culturel à la fête de la Mogette, on n’a pas eu le choix.

7. Le son est impeccable, on découvre en live votre humour et limite, je dirais même qu’on prête plus attention aux paroles que sur l’album studio. Je me suis vite rendu compte que sous vos airs de mecs qui s’en foutent, il y a un énorme boulot sur les paroles, originales et qui font mouche à chaque fois. Comment se passe l’écriture des textes ?

J’ai la chance d’avoir une inspiration exceptionnelle et un esprit créatif parfait. Je me lève le matin, je prends mon stylo, et l’album vient comme ça, en une fois sans retouche. C’est un don, je n’y peux rien.

8. Pour revenir à « Sans Modération », votre univers punk s’affiche sur « Comptine Punk », mais le punk is dead non ??? C’est un hommage au mouvement punk qui vous a animé dans les années 80 ?

Quoi ? Y a un groupe Punk qui nous a rendu hommage ? C’est cool. Ouais le punk c’est sympa, mais bon, les perfectos et les sacs US, c’est has-been non ?
9. Un bien bon live en tous cas, que rajouter de plus sur « Sans Modération » ?

Cette Beans Fest a été magnifique, je tiens personnellement à remercier mes amis qui sont venu faire des duos sur scène avec moi : James Hetfield, Marilyn Manson, Jim Morrisson, Bernard Minet… Malheureusement ils ont tous des problèmes de justesse et nous avons dû les couper au mixage.

10. Autre actualité pour les Electric Beans, un cd studio et un dvd, vous voulez ruiner vos fans ? Bref qu’avez-vous à déclarer sur ces deux autres sorties je veux tout savoir sur ces petites choses !

Si tu fais partie du Club Beans Cult, tu peux avoir tout ça avec une remise de 20% à valoir sur la reproduction exacte de la De Loréan de Phil… Donc non... nous ne ruinerons personne.
Notre prochain album sera disque dehors, c’est certain, nous sommes du coup en train de préparer le 3ème pour dépasser Elvis et U2 dans le Guinness Book.

11 Au fait, Arnaud, as-tu du mal à dire sur Metaldream ? Car eux ne se prive pas, surtout Coralie, c’est la pire... Harcèlement sexuel à gogo depuis que je bricole pour eux, pas toi ?

Coralie et moi nous connaissons depuis 30 ans… Elle m’a parlé de ton insistance et de tes tendances, mon avocat est sur le dossier ! (D.Elle est si vieille que ça ???)

12 Jeudi… Jodie non ? Les années 80 restent elles pour vous les meilleures années musicales où l’on a vu les pires merdes et les hymnes qui nous hantent encore de nos jours ?


Ce n’est pas possible, dans les années 80 on ne jouait pas.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Dim 4 Oct - 08:18 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 587
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Dim 4 Oct - 14:57 (2015)    Sujet du message: l'interview de The Electric Beans Répondre en citant

Superbe interview avec l'humour que l'on connait au groupe pouce

On apprend beaucoup de choses, pas le temps de s'ennuyer Heavy Métal
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Arno

Musicien/Chroniqueur
Musicien/Chroniqueur

Hors ligne


Inscrit le: 12 Oct 2014
Messages: 135
Localisation: Niort
Date de naissance: 11/02/1972
Sexe: Masculin
Verseau (20jan-19fev)
MessagePosté le: Ven 5 Fév - 12:51 (2016)    Sujet du message: l'interview de The Electric Beans Répondre en citant

metal
_________________
https://www.facebook.com/The.Electric.Beans
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:00 (2017)    Sujet du message: l'interview de The Electric Beans

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> INTERVIEWS.
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures