METALDREAM Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

CHRONIQUE MONSTERS - 1 EP

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
le massaii

Radios:Médias.
Radios:Médias.

Hors ligne


Inscrit le: 18 Juil 2014
Messages: 610
Localisation: Vesoul
Date de naissance: 20/10/1981
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct)
MessagePosté le: Lun 28 Sep - 16:46 (2015)    Sujet du message: CHRONIQUE MONSTERS - 1 EP Répondre en citant

 

Monsters – 1er EP




Membres :
Nono Bodz – Chant
Ju Ponant – Machines et Chant
Catou – Guitare et chant
Matt Chiarello - Guitare
Stef Waem – Basse
Fred Quéant– Batterie




Voilà un groupe qui porte sacrément bien son nom, puisque Monsters donne dans l'inquiétant, et l'EP pourrait sans mal servir de B.O aux films du regretté Wes Craven (R.I.P). On entre dans ce disque comme dans une maison abandonnée : Une mélodie de piano inquiétante vient vous caresser les oreilles, assorti d'un sample qui vous plonge définitivement dans l'ambiance. Musicalement on goutte à un death Metal à la rythmique posée et au riffs minimalistes, mais c'est diablement bon. Et puis les lamentations vous arrivent, lourdes et brutales. Les lignes de chants se succèdent tantôt mélodieuses tantôt animales, se répondant à la perfection. Vous avez la trouille, c'est normal vous venez d'entendre « Stray from the path ». Un couloir étroit et sombre, une porte qui grince et une nouvelle montée d'angoisse : « A monster's lament », de nouvelles lamentations, plus plaintives cette fois... Vous pensez que votre cœur s’emballe, mais ces battements frénétiques sont l’œuvre d'un batteur fou massacrant sa double pédale... Et pourtant ce chant est si mélodieux, un bon Heavy metal qui ne devrait pas vous affoler. Vient ensuite, la pièce principale, celle ou l'on ne devrait pas entrer et pourtant nous y sommes. Avec ses huit minutes au compteur, « This night has no end » n'en finit pas et nous laisse assouvir un plaisir sadique. Une longue intro légère mais flippante, glissant vers des guitares saturées et bourrées d'effets... Arrivent ensuite sèchement (un peu trop peut-être) les autres instruments. Un titre résolument atmosphérique ou le chant se veut en retrait et ou la qualité de composition prend tous son sens. On a certes affaire à des monstres mais diablement précis l'arme à la main... Vous voilà plongé dans une marre de sang, submergé par un flot musical qui vous dépasse. Vous cherchez un remède à votre mort (« A cure for death ») mais vous sombrez au son de ses lamentations monstrueuses, deux bêtes qui se répondent et se complètent parfaitement. Un riff ténu et primal (mais un peu trop basique et redondant) vous voile les sens, la vie quitte votre corps... Et si le diable était une femme (« She's the Devil ») votre mort serait-elle plus douce ? C'est sur cette question sans réponse que la vie vous fuit. Une dernière onde sonore vous parvient, pas de violence, seulement une complainte mélodieuse. Et cette musique qui vie, libérant ses instruments, prenant son temps, et peut-être le votre ?


On ne sort pas indemne d'une rencontre avec Monsters, Le talent de ces six garçons n'a d’égale que les ambiances qu'ils déploient. Et si je ne suis habituellement pas fan des samples et autres machines, je dois reconnaître qu'ils maîtrisent leur sujet et distillent à la perfection des atmosphères clairement dérangeantes. Ajoutez à cela un univers riche, des compos équilibrées et un jeu capable de fureur autant que de mélancolie. Voilà un combo qui mérite largement un album. De quoi parfaire leur sonorité (parfois un peu juste sur cet EP), et asséner au monde une œuvre démoniaque à souhait.





Trackliste :


Stray from the path – 5.07
A monster's lament – 4.55
This night has no end – 8.13
Demons you can't tame – 6.01
A cure for death – 5.43
She's the devil – 6.07






Facebook
_________________
Rock en Stock c'est le Lundi 18h sur fréquence Amitié Vesoul 91.3fm;
www.facebook.com/www.rockenstock.fr
http://frequenceamitievesoul.fr/fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Lun 28 Sep - 16:46 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 696
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Mar 29 Sep - 13:32 (2015)    Sujet du message: CHRONIQUE MONSTERS - 1 EP Répondre en citant

Merci pour cette chronique avec laquelle je suis totalement en accord.

Un EP monstrueux, trop excitant où l'on ne s'ennuie pas une seule seconde. Musicalement varié tout en gardant une atmosphère prenante. On passe de titres groovy à d'autres, frôlant l'extrême.

Je ne peux que le conseiller vivement, vous allez voyager dans un monde surprenant, parfois sombre, d'autres menaçants, je n'en dis pas plus, je ne trouve pas les mots pour décrire ce bijou. Quel avenir nous réservent-ils ?? Ils semblent plutôt jeunes et c'est un sacré bon départ.

Avec OLDD WVRMS, voilà deux pépites !!!

La scène Francophone ne s'est jamais aussi portée. Heavy Métal
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:10 (2017)    Sujet du message: CHRONIQUE MONSTERS - 1 EP

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> CHRONIQUES ALBUMS.
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure