METALDREAM Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

INTERVIEW DU GROUPE YATTAI

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> INTERVIEWS.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
davidnonoise

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 01 Sep 2014
Messages: 184
Localisation: caen
Date de naissance: 17/03/1972
Sexe: Masculin
Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat
MessagePosté le: Ven 29 Mai - 08:21 (2015)    Sujet du message: INTERVIEW DU GROUPE YATTAI Répondre en citant

 

 

INTERVIEW YATTAI






1 .Salut, quoi de beau chez YATTAI en ce moment ? Comment est l’année 2015 pour l’instant ?


Salut David et merci pour cette itv.
2015 est un e année qui annonce du changement. En effet, nous venons de nous séparer de notre bassiste Vian et de notre batteur Maxence. Cette séparation n’est aucunement liée à des raisons personnelles, ce sont deux personnes que nous aimons, juste des soucis de disponibilités, entre autres, occasionnant une forme de semi léthargie qui ne nous sied guère. Cette décision a été douloureuse à prendre, notamment vis à vis de Vian qui est un très très bon ami, mais a été contrebalancée par l’arrivée de Thibault en notre sein. Thib est le batteur de VENGEANCE, un super groupe de powerviolence qui officie à Angoulême depuis quelques années. Et, de plus, c’est un de mes meilleurs amis.
Les choses vont bon train et nous envisageons de retourner en studio cette année pour un ou deux splits. Nouveau départ car nouveau line up, mais qu’on se rassure, nous n’avons pas changé notre fusil d’épaule. Nous sommes toujours finesse et volupté.
La différence notable à venir tiendra dans notre son car nous sommes devenus bien gras. Bien plus qu’avant ! Ha ha ha !!!


2 .« Fast music mean love « est sorti y’a pas bien longtemps, sa durée est plutôt proche d’un ep, beaucoup de groupe grind sortent des eps, tu as une explication a ça ? Les musiciens grind seraient t’ils trop glandeur pour faire un album de 30 minutes ?



Alors en effet, le CD est sorti il y a peu, mais la version vinyle date quand même de 2013. Et les morceaux ont été enregistrés en 2011. Pour nous c’est un peu l’arlésienne, mais bon, c’est le jeu de l’underground ha ha !!!
Pour nous, il s’agit plus d’un EP qu’autre chose. En effet, à un morceau prêt, c’était la longueur d’un EP. Mais les labels qui nous soutiennent avaient envie de sortir un objet plus sympa, donc un LP d’une face seulement. Personnellement, j’estime que nous n’irons jamais au delà en termes de durée. C’est pour éviter que cela fasse trop court sur le CD que nous avons proposé quelques morceaux bonus avec Maxence derrière les fûts et un live qui était auparavant sorti en cassette uniquement. Le but étant que quiconque voulant débourser les 5€ pour acquérir le CD ne se sente pas arnaqué par sa relativement courte durée. L’aspect un peu compilation se voulait être un petit plus.
Ce que nous aimons dans cette musique c’est son côté sec, violent et incisif. Chose qui peut avoir tendance à se perdre sur un album. Je l’ai déjà dit récemment, tant pis je me répète, mais je pense que nombre de formations devraient se contenter de sortir des EP. Tenir un album de grind c’est bien trop dur. Du coup on se retrouve avec des disques dont on connaît les premiers morceaux par cœur et les derniers deviennent anecdotiques. Attention, ceci dit, je continue d’en acheter et d’en écouter hein, je soutiens évidemment tous ces groupes. Je ne fais que donner mon point de vue, mon impression.
Pour en revenir à YATTAÏ , je pense que nous nous contenterons de faire des splits. C’est vraiment un format qu’on aime bien, dans sa notion de partage avec un autre groupe. Je pense également que nous n’avons pas le talent pour tenir sur la longueur. Et, n’en déplaise aux fondus du genre, nous préférons qu’ils soient légèrement frustrés car ils en voudraient plus que d’avoir un album qui les saoulent sur la longueur. L’avenir tel qu’on l’imagine pour le moment sera donc pavé de splits. Mais qui sait ? Peut être referons nous un EP un jour.
Dernière chose concernant le CD Fast Music means Love. Il est en effet rempli jusqu’à la gueule de morceaux divers et variés, mais comme je le disais plus avant, il y a plus un aspect compilation qu’album dans la chose. Entre le LP, les bonus et le Live, il y a 3 entités différentes qui peuvent s’écouter séparément. J’estime que nous ne rentrons pas, là encore, dans la case album.


3.Quel regard portes tu sur l’évolution du son de Yattai au fil de ses productions ?



Exception faite du dernier enregistrement en date (les morceaux bonus sur la version CD) cela fait quand même quelques années (depuis el spliut avec FANTASTIKOL HOLE) que nous allons dans le même studio avec le même ingénieur du son, un très bon pote à nous qui s’appelle Mez. Ce mec est un tueur et nous connaît bien. Donc chaque session d’enregistrement nous a vu devenir plus puissant en termes de son. Nous apportons un soin certain à tous nos disques, indépendamment de la manière dont ils doivent sortir. Nous donnons le meilleur de nous dans des conditions toujours très speed. En effet, nous ne passons jamais longtemps en studio, nous enregistrons tous les instruments en direct et on cale le chant après coup.
Le but étant de garder au maximum la spontanéité que nous recherchons à travers cette musique.
Le dernier enregistrement en date a donc été fait par Jean Louis, un autre pote à nous. Les conditions étaient plus home studio qu’autre chose. Et, cerise sur le gâteau, nous avons enregistré 5 morceaux dont 3 ont quand même été composés directement sur place, le tout en 24h !! Là encore, la spontanéité prime avant tout ha ha !!
Bref, nous essayons d’être à la fois dans une optique très directe, straight to the point comme le disent nos amis anglo-saxons, mais en gardant une démarche progressiste, en essayant de toujours faire mieux à chaque enregistrement. Voilà voilà.


4.Le grind reste underground depuis sa naissance ,il est souvent décrié en plus, pour ma part je trouve ça plutôt bien ce côté underground ,mais penses-tu qu’un jour il sera plus « populaire » comme le death metal par exemple.



Le grind est déjà en soi plus populaire qu’il ne l’était. J’en veux pour preuve l’explosion des festivals dédiés à ce sous genre, le nombre croissant de groupes qui se montent (ne serait ce qu’en France) ou l’apparition de groupes grind dans des affiches plus généralistes. Pour autant, ça reste effectivement assez confidentiel. Disons qu’il y a les gros groupes, souvent avec pas mal de bouteilles, qui commencent à bénéficier d’une aura qui leur permet de faire de plus grandes salles, de jouer dans de plus gros festivals, de vendre plus de disques. Et il y a les autres. La scène reste effectivement une forme de délit d’initiés. C’est aussi quelque chose de recherché par les groupes : faire partie d’un ensemble qui ne se plie pas aux règles en vigueur dans le music business je pense. Personnellement, nous adorons avoir 8 labels qui se coordonnent pour sortir notre disque. Cet esprit coopératif en vigueur est vraiment une dynamique essentielle à nos yeux. Alors oui, pour sûr, la couverture médiatique t’incombe dans ce cas là et ne sera jamais bien faite. Oui c’est dur de se faire connaître. Mais le réseau est là, il est en place, donc prends ton van et tourne, ce n’est pas si compliqué. Plein de gens sont prêts à t’ouvrir les bras pour peu que tu saches écouter. La crise du disque n’a pas changé les fondamentaux : joue et tu joueras encore plus. Du coup, c’est pour cela que nous resterons à jamais confidentiels, car nous ne tournons pas beaucoup voire pas du tout ces dernières années ha ha !!!


5 C’est plus facile d’écrire une compo d’ 1 minute 52 plutôt qu’un morceau de 5 minutes ?



Tout est question de feeling je pense. J’ai des potes qui font du death technique et pour qui cela semble naturel. Faire du grind leur est difficile à imaginer. Et inversement pour nous.
Avec YATTAÏ, cela fait 11 ans qu’on pratique. Les choses viennent effectivement simplement, mais aussi parce que nous souhaitons que cela sonne simple. Alors des fois, il arrive qu’on place des petites choses un peu techniques de ci de là, mais l’objectif est que personne ne le sente comme tel.
Bref, c’est sûrement plus simple de faire court, mais cela correspond avant tout à une volonté du groupe. Et nous avons fait au moins un morceau long (Common people lifetime) sans que cela ne nous ait vraiment compliqué la tâche. On en revient à ce que je disais plus avant, nous préférons que le gens soient légèrement frustrés que saoulés. Alors la durée relativement courte de nos compositions va également dans ce sens.


6 Le grind c’est un condensé de brutalité, bien directe et sans chichi,avec une certaine entraide entre groupe grind,ce qu’on ne trouve pas ailleurs dans le métal, est ce plus facile de jouer live grâce à cette forme de « solidarité » grind ?


Tout dépend aussi de ce que tu recherches. Si tu souhaites jouer dans des salles avec des retours, avoir un light show digne de ce nom, bref, des conditions plus traditionnelles, effectivement ce n’est pas évident de trouver des salles promptes à te prendre, toi, petit groupe débutant ou en tout cas ne bénéficiant pas du soutien d’une structure renommée.
Nous, on veut jouer quoiqu’il arrive. Donc si c’est un squat avec une sono pérave, on s’en fout, on veut donner du plaisir au gens qui viennent prendre du blast en pleine poire. Et crois moi, nous faisons tout pour les satisfaire car il en va de notre satisfaction personnelle à la clef ha ha !!!
L’aspect confidentiel de cette musique fait qu’il est évident que les groupes ne rempliront jamais des stades. Alors autant jouer dans des petites salles, elles donnent l’impression très vite d’être remplies, et la bonne ambiance est alors de mise car c’est un public d’initiés qui vient à ces concerts la plupart du temps. L’ensemble de mes amis dans la scène ne demandent rien d’autre que de quoi payer l’essence, se remplir le ventre et s’enivrer un peu s’il y a moyen. Les conditions ne peuvent être en dessous que cela sans en être de sa poche (ce qui arrive des fois/souvent).
Tous les groupes sont ils prêts à faire ce type de choix pour leur tournée ? Non. Par contre si ceux qui se lancent dans l’aventure grind ne peuvent s’y soumettre, qu’ils arrêtent de suite. Ce n’est pas un milieu qui leur permettra de faire le zénith.


7 Yattai a-t-il une source d’inspiration pour ses textes ?


La seule qui tienne sur la longueur reste ma vie. Puisqu’au final je ne parle plus que de ça ha ha !!!
Et puis des fois on se moque un peu. Par exemple, « Fast and Furious 3 » traite des puristes qui savent mieux que tout le monde ce que DOIT ou ne DOIT PAS être le grind (entre autres). Et du coup, c’est juste énervant de voir des gens qui figent tout, qui compartimentent. Et qui, souvent, donnent des leçons. Alors on leur a dédié ce morceau qui dit en gros qu’on joue du whatever core, me fais pas chier ! Ha ha !!!


8 Le clip maison (dans tous les sens du terme) «  we want daft grind »est plutôt excellent, combien de temps ca a pris pour mettre tout ça en boite et finaliser le job?



L’idée vient du manque de moyens financiers ? Pour ma part je pense qu’il colle bien avec l’image du groupe de par son côté direct et sans fioritures inutiles
J’avais des caméras et quand les autres enregistraient, j’avais évidemment du temps libre. Alors pourquoi pas filmer et monter quelque chose ? Disons que même si normalement c’est plus dans l’organisationnel, je bosse dans l’audio visuel alors bon, autant que ça serve aussi au groupe.
Tout a été tourné dans la journée d’enregistrement. Sans ajout de lumière. Aucune mise en scène, juste du pris sur le vif en plein travail. Le montage a été un peu plus laborieux. Mon ordi vieillit et les temps de calculs peuvent être longs. Ravi que ça t’ait plu en tout. Il n’y a aucune volonté autre que de faire quelque chose d’aussi direct que notre musique. Mais je pense que le prochain sera un peu plus travaillé quand même. Je n’ai pas envie de reproduire les mêmes choses ad nauseum.
J’ai fait également un autre clip pris sur le vif en studio pour mes potes de FAXE récemment. Et là je mets la touche finale au clip des copains de GOROD. Un truc différent Dans la foulée j’attaque le montage du clip de WHOIAM, un groupe local de hardcore, avec un retour vers quelque chose de plus live. C’est un peu la seule chose que je fais quand je ne bosse pas : des clips. Mais quand le matériel et les moyens viennent à manquer, c’est long quoi. En fait je suis underground jusqu’au bout ha ha ha !!!


9 Je suis tombé raide dingue du groupe Vengeance, je vois que tu bosses avec eux sur une assos ,tu peux me dire en quoi consiste l’assos ?


VENGEANCE sont des supers potes à nous. Et je t’avoue que je suis bien content que leur batteur ait intégré notre giron.
Thib, Marie et Bert, respectivement batteur, chanteuse et bassiste de VENGEANCE, ont monté une association appelée BONOBO STOMP et m’ont proposé de me joindre à eux. Je ne suis qu’une pièce rapportée, ils gèrent vraiment leur affaire sans moi. Je n’interviens que pour des coups de mains (et peut être un peu plus de com’ internet car là dessus ils pêchent un peu).
L’asso a pour but de sortir des disques et d’organiser quelques concerts. C’est avant tout orienté hardcore/grind/powerviolence, mais ils ont également sorti des disques de blues, d’électro.
Ainsi ont ils sorti des disques de VENGEANCE,GRUNT GRUNT et YATTAÏ donc, mais aussi STOP IIMISS ARKHANSAS 1993.
Je vais m’occuper de mettre le bandcamp à jour sous peu pour metre l’intégralité de leur discographie en ligne et téléchargeable ainsi que de faire une page fb digne de ce nom.
J’en profite pour signaler l’existence du blog de l’asso : http://bonobostomp.blogspot.fr/.
J’insiste aussi sur leur opération du moment en soutien à la scène d’Angoulême avec un promo pack que les amateurs de grind devraient apprécier : YATTAI « Fast Music means Love », VENGEANCE/JUGULAR SCARS split EP, VENGEANCE/STRIVER split EP et GRUNT GRUNT/PUT split CD pour seulement 20€ port compris.


10 Revenons au grind ,quelles sont tes dernières découvertes musicales du style ?


Mes derniers coups de cœur (mais pas forcément récents) sont : ARCHAGATHUS « Dehumanizer », CHIENS/LYCANTHROPHY split EP (pour CHIENS surtout), WHORESNATION « Scum will reign », DEAD INSTRUMENT « See through negative », INTERNAL ROT « Mental Hygiene » (putain mais quel album), G.O.D. « Body Horror », THE AFTERNOON GENTLEMEN « Grind is the Mind », HIRS « 100 songs ».
Ce sont ceux qui me viennent à l’esprit présentement mais il y en a tellement d’autres. Des découvertes, du fait de l’abondance de contacts, j’en fais un peu tous les jours. Après je n’ai pas le temps de tout écouter, c’est frustrant.


11 La question qui tue : YATTAI est-il le meilleur groupe grind francais ?


Réponse qui pue : NON.
En plus, la notion même de « meilleur » se doit d’être quantifiable pour que ce soit valable. Or là on est sur du subjectif. Cette dernière phrase c’était vraiment histoire de faire chier mon monde.


12 Quel album planques-tu sous ton lit et qui ferait éclater l’image de l’amateur de violence musicale que tu es ?


Brian Eno « Thursday Afternoon ». Là encore parmi tant d’autres. Mais celui là est définitivement un album qui me fait me sentir bien.


13 Penses-tu qu’il y aura dans l’année un petit ep de YATTAI et surtout allez-vous incorporer de nouveaux éléments dans la musique (plus de passages lent..), ou resterez-vous dans le pur grind ?



Les passages plus lents, on les a déjà pas mal expérimenté depuis toutes ces années quand même.
Je manque encore de recul sur les dernières compositions, mais ça reste dans ce qu’on sait faire le mieux : rapide et vif. Les influences s’ouvrent un peu, enfin tout en restant dans la veine brutale j’entends hein… Sur les 5 derniers morceaux composés, pas un ne dépasse la minute jusque là hé hé !! ceci étant dit, oui il y a des passages plus lents mais incorporés dans des morceaux rapides. Ben oui, on se refait pas…
Pour le studio, oui on l’espère vraiment. J’ai justement passé un coup de fil au studio ce matin même pour commencer à organiser la chose. Mais rien ne se fera avant la fin de l’année au moins.
Nous avons plein de splits à sortir alors il va falloir qu’on travaille d’arrache pied. Le sang neuf derrière les fûts nous motive bien. Et comme le feeling passe bien, la composition est à l’avenant.
Quant aux noms des groupes avec qui nous sortirons ces mêmes splits, je préfère encore attendre. Non pas que les groupes ne soient pas d’accord, mais l’underground fait que des fois les choses prennent trop de temps et voit certains projets se concrétiser avant d’autres. Nous verrons au cas par cas.


14 Le grind a plusieurs sous genres, gore grind, porn grind ,cyber grind..Jusqu’où s’arrête ton amour du grind ?


Mon amour s’arrête quand cela va à l’encontre de certaines valeurs qui sont miennes. J’ai du mal avec le porno grind par exemple. Mais plus sur le fond que la forme. Prôner la misogynie et la phallocratie, non.
Je ne pense pas avoir de limite précise, je recherche avant tout l’efficacité et la violence musicale à travers tout ça. Donc peut importe la forme pourvu que ça remplisse ces critères valeur/efficience.
Mais il est vrai que je penche nettement vers les groupes avec chant crié et riffs hystériques dernièrement hé hé !!


15 Le crowdfunding…………………( pour les lecteurs : appel aux dons afin de sortir un disque avec des « gains » en fonction de la mise du donateur)


Est une belle invention. Je le pense sincèrement. Elle permet de voir aboutir des projets qui, sans ce soutien, n’auraient jamais trouvé les fonds nécessaires à sa mise en forme.
Je parle d’entreprises innovantes, et bien d’autres choses.
Mais je ne cautionne pas certaines dérives, oui dérives, que j’aie pu voir récemment. OBITUARY qui demande des fonds pour enregistrer son album ? T’es sérieux là ? CRYPTOPSY qui demande 20.000$ pour, je cite, « rester indépendant ». Rester indépendant avec l’argent de tes fans. C’est bien. Surtout qu’en plus, ces deux groupes n’avaient strictement rien à offrir pour que les éventuels investisseurs sachent quelle est la direction que le groupe va suivre, pas un morceau, que dalle. Le dernier OBITUARY je l’ai trouvé à chier en plus ! J’ai vu d’autres groupes de metal du poitou charentes faire un appel aux dons pour enregistrer leur album. Putain mais les mecs vous avez rien sorti et là vous voulez plusieurs milliers d’euro pour sortir votre galette ? Pour que ça sonne comme les gros groupes ricains que tu affectionnes ? Mais bouge toi le cul, joue plus, sors une démo et vends là à tes concerts !!! ET essaie de te démarquer de tes idoles plutôt que de les copier.
Une autre aberration vue récemment qui elle fait suite à une aberration du music business : le groupe qui fait un appel aux dons pour payer les sous que demande le groupe de tête d’affiche dont ils voudraient assurer la première partie.
J’ajoute que dans le cas de CRYPTOSPY et OBITUARY, les contreparties étaient ridicules en plus. J’aime l’idée de niquer certains labels/majors qui se font des thunes sur le dos des groupes mais là c’est le groupe qui se fait de la thune sur le dos des fans. Enfin se faire de la thune, on se comprend hein, mais bon c’est confort d’entrer en studio et de se faire faire un clip avec les deniers de ses fidèles je trouve.
Pas vu de groupe de grind faire ça encore. Mais si jamais ça arrive, ils n’auront ni mon soutien, ni mon respect.


16 Voila c’est tout pour moi, merci d’avance pour tes réponses, à toi la finition ( manuelle ou pas).


Merci pour l’espace que tu viens de nous accorder.
Je ne sais jamais vraiment comment conclure alors je dirais juste :
  • Tu veux écouter et télécharger notre son gratos ? Va sur notre bandcamp et fais toi plaisir.

[*]Tu veux nous faire des bisous ? Voilà mon mail : gautiertubbs@hotmail.fr
[*]Tu veux nous assassiner ? Fais gaffe c’est répréhensible par la loi.
[*]Tu veux que j’arrête mes conneries ? Ouais ça je peux.



Merci à ceux qui auront lu ces quelques lignes jusqu’au bout.
Merci encore David.










FACEBOOK YATTAI


FACEBOOK NONOISENOGOOD




Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Ven 29 Mai - 08:21 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 587
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Ven 29 Mai - 14:46 (2015)    Sujet du message: INTERVIEW DU GROUPE YATTAI Répondre en citant

Merci pour cette excellente interview, longue mais enrichissante, j'apprécie énormément YATTAI, et j'aime l'état d'esprit qu'il règne dans ce milieu. Un grand merci à YATTAI et à toi, David pour tout ça

Je conseille l'album/EP à tous ceux qui liront cette interview sur le Bandcamp du groupe, oui, il est en téléchargement libre, mais vous pouvez aussi les soutenir en donnant la somme que vous désirez. Heavy !!!!!!!
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:00 (2017)    Sujet du message: INTERVIEW DU GROUPE YATTAI

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> INTERVIEWS.
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures