METALDREAM Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Interview de Get rich or die asshole

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> INTERVIEWS.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
davidnonoise

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 01 Sep 2014
Messages: 184
Localisation: caen
Date de naissance: 17/03/1972
Sexe: Masculin
Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat
MessagePosté le: Mar 27 Jan - 14:32 (2015)    Sujet du message: Interview de Get rich or die asshole Répondre en citant

[/url] 
 
 

Interview de Get rich or die asshole par davidnonoise pour Metaldream


1) Salut Guillaume, il me semble qu’on se connaît non ;) ? Peux-tu raconter ton parcours avant de fonder Get rich or die asshole ?

Salut David ! Eh ! bien oui, effectivement nous nous connaissons. J’en suis donc à la 2nd interview avec toi puisque j’ai déjà eu l’occasion d’apparaitre sur le webzine culte de l’underground « no noise no goodzine ». Il me semble que j’étais apparu sur le fanzine n°9 à l’époque. C’était pour SPIRITUAL DISSECTION groupe de brutal Death Grind malheureusement en standby depuis 2009. Nous sortions le 2nd album « Mors Ultima Ratio ». Mon parcourt est très simple, Formé en 2002 nous avions sorti notre 1er opus en 2004 intitulé « The Dark Side Of Mankind » en auto production. Depuis j’ai composé quelques morceaux vraiment intéressants mais l’engouement n’y était plus. Puis Il fut un temps où j’ai eu véritablement envie de faire une pause musicale pour des raisons personnelles. 3 années d’absence peut être, mais sans oublier de suivre les actualités de mes groupes préférés. J’ai toujours eu en tête de refaire un nouvel album avec SPIRITUAL DISSECTION mais actuellement je me consacre essentiellement à GET RICH OR DIE ASSHOLE. C’est pour le moment le projet dont j’ai le plus envie de m’investir. Il est certain qu’aujourd’hui, j’ai plus de moyens qu’à l’époque et qu’il m’a fallu un peu de temps afin d’avoir envie de faire un « One Man Band ». C’est sûr ! Ça résout tous les problèmes de communication à ce niveau (rire).


2) Pourquoi ce nom de groupe, d’où est ce que ça peut bien sortir ?

Le nom d’un groupe est important. Tant bien que dans le sens littéral que dans l’image du groupe et des textes qui vont s’en inspiré. J’ai toujours aimé les noms groupes composés comme par exemple : JOB FOR A COWBOY, BLACK DAHLIA MURDER, BENEATH THE MASSACRE. Je voulais quelque chose d’accrocheur, qui raconte une part de moi et pour le reste du monde qui nous entourent. Un nom de groupe qui dénonce tout de suite ce qu’il faut être dans ce putain de monde de merde avant de sombrer dans l’ignorance. Devenir riche ou alors crevé comme un connard est pour moi une façon de démontrer à quel point la société n’a aucun espoir pour la race humaine, puisque c’est elle qui l’a créé et qui la vie tous les jours. N’a jamais tu remarqué lorsqu’un groupe d’amis décide de faire une sortie. Tu as toujours un couple ou une où des personnes qui ne participent pas. Pas parce qu’ils ne veulent pas mais tout simplement qu’ils n’ont pas les moyens financiers. C’est sûr ! Ça divise forcement car souvent ces personnes n’ont pas cette chance. Souvent ils perdent les liens qu’ils créent… Ça se résume à une certaine catégorie sociale qui a les moyens de se fréquenter. Ceci est à titre d’exemple : Pas d’argent = pas ou peu d’amis … L’argent ne fait pas le moine mais il y contribue beaucoup. Alors si on imagine ce scénario sur des situations plus ou moins similaires, on perçoit tout de suite la mentalité dans le monde dans lequel on vit. Les chansons de GET RICH OR DIE ASSHOLE ont pour principal sujet le côté sombre des relations humaines. Des événements qui sont en rapport avec la consommation surdimensionnée de notre société. Les erreurs humaines qui conduisent à des chocs physiques et mentaux. D’où le nom de GET RICH OR DIE ASSHOLE.

3) Ton premier Ep sort, avant d’entrer dans les détails, peut tu me dire combien de temps as-tu pris pour le composer et pour mettre sa version définitive en boite ?

Il y a deux aspects : Dans un 1er temps, J’ai vraiment commencé à composer des morceaux complets qu’en fin 2012. Exactement à une date précise, je ne pourrais pas te le dire mais une chose est sûre c’est que j’ai composé une vingtaine de morceaux prêts à être enregistrés. Si ça tenais qu’à moi, l’album serait déjà là. Il ne faut pas se voiler la face. Ce qui retient les groupes de sortir un album c’est bien évidemment le manque de moyens. Je le savais depuis longtemps mais je suis un très mauvais comptable … Il ne faut pas passer par 4 chemins. Si tu veux devenir indépendant ou voir même, avoir la chance de peut-être intéresser les labels. Il ne faut pas hésiter à mettre la main dans le porte-monnaie et de prévoir une trésorerie. Il n’est jamais trop tard mais il faut vraiment ne pas tarder à le faire. Dans un 2nd temps, L’EP devait sortir en octobre 2014. Je t’avoue que de toutes manières, personne ne m’attendait et encore moins aujourd’hui. J’étais sur le point de terminer le chant quand je suis tombé malade. J’étais dans l’impossibilité de chanter et j'ai du reporter en décembre dernier puis proposer une autre date. Cette fois-ci, sûr que le master est terminé, j’ai commencé mes démarches pour la promo. J’ai pris une année complète pour composer un tas de morceaux dans lesquels j’ai pris ceux qui étaient les plus représentatifs pour un premier EP. Pour finir, 4 mois dans cette année pour finaliser l’enregistrement, l’artwork et le web design.

4) Musicalement je ne m’attendais pas à quelques choses d’aussi extrême, est ce que ce désir de brutalité musicale était jusqu’à présent inassouvi ou est-ce juste ton « humeur « actuelle de composer une musique aussi extrême ?

D’aussi extrême ? Moi qui pensais vraiment m'être calmé (rire). J’utilise des tempos beaucoup plus bas qu’a une certaine époque de ma vie musicale. Il est vrai que j’ai une certaine affinité avec le blast beat qui, pour moi, m’apporte beaucoup à défaut de faire grincer des dents pour certains. Chose que je peux comprendre à la fois sur la façon de chacun d’aimer le metal. Qu’il soit agressif ou pas, il est possible d’y apporter de la mélodie tout en conservant une ligne conductrice à toute cette violence. Chaque élément composé est étudié afin d’être le plus réaliste. Notamment pour la batterie qui est souvent l’instrument le plus critiqué pour son manque de réalisme lorsqu’il est programmé. Eh bien je répondrais que tout a été calculé à la note près afin d’exécuter les morceaux de façon la plus humaine possible. Je pense apporter des surprises sur les choix de mes futures compositions car effectivement mon humeur compte beaucoup lorsque je crée. Je pense que je ne serais jamais rassasié de brutalité musicale.

5) Quelles ont été les influences musicales majeures pour composer ta musique ? J’ai l’impression de retrouver des riffs à la Napalm Death parfois.


C’est marrant que tu dises ça car je n’ai jamais été aussi peu influencé par NAPALM DEATH. Tu n’es pas le 1er à me le dire et du coup ça a poussé ma curiosité à écouter un peu plus ce groupe. Je ne me suis jamais trop arrêté sur leurs albums jusqu'à aujourd'hui. Pour moi mes influences musicales majeures sont : DEVIN TOWNSEND, NASUM, ROTTEN SOUND, CARCASS, ABORTED et bien d’autres car bien évidemment je n’écoute pas essentiellement que du Death/grind. J’écoute aujourd’hui des groupes auxquels je n’aurais jamais pensé écouter il y a 10 ans. J’ai eu des comparaisons avec des groupes dont la plupart m’étaient totalement inconnus lorsque j’ai commencé à composer pour GET RICH OR DIE ASSHOLE et que j’écoute aujourd’hui de par ma grande curiosité mais qui n’a pas vraiment influencé mes morceaux comme : AGORAPHOBIC NOSEBLEED, ANAAL NATHRAKH ou encore NAPLAM DEATH.

6) Au niveau des textes tu sembles inspiré par la société et ses préjugés non ?


Pour moi il devrait y avoir une limite dans la façon de s’enrichir tout comme le seuil de pauvreté. C’est comme la connerie, il y a des choses bien débiles qui ne devraient jamais voir le jour. Ne pas réussir socialement est toujours une tare de nos jours. C’est l’un des 1ers motifs d'exclusion et ça ne date pas d’aujourd’hui. Après il y a la jalousie et là c’est une autre histoire. Je parle sur des événements qui me révoltent et qui sont en rapport avec la consommation surdimensionnée de notre société. Les erreurs humaines comme par exemple une histoire vraie d’un condamné à mort à qui on a injecté un produit létal et qui l'avait fait agoniser pendant des heures à cause d'une erreur de calcul sur la dose prévue. Je raconte aussi certaines de mes expériences de manière ouverte et de la cruauté humaine. C’est une manière à moi d’exprimer ma rage.

7) Tu as un lyric vidéo de prévu, à quoi doit-on s’attendre ? Elle sort quand ?

Oui, effectivement, une vidéo lyrique est prévue quelque temps après la sortie de l’EP. Elle est essentiellement là dans un but promotionnel. Elle a été réalisée par un ami qui gère très bien ce type de média et à qui je lui ai laissé la gestion du projet du début jusqu’à la fin. Il faut dire que j’ai été agréablement surpris. J’espère que vous le serez autant que moi. La vidéo est composée de scènes assez dynamiques mettant en scène le chaos, les médias, l’argent … le chaos, les médias, l’argent … le chaos, les médias, l’argent … le chaos, les médias, l’argent … (rire)

8) Parlons un peu promo, j’ai l’impression que ça devient assez difficile de se faire chroniquer et qu’il faille respecter des codes plus ou moins délirants pour espérer choper une chro dans un webzine ou un fanzine, non ?

Les webzines sont submergés de disques, Ils sont noyés par les demandes de chroniques et finissent par ne plus répondre. Beaucoup de Webzines ne se prennent plus la tête et ne souhaite plus chroniquer de démo, ni d’EP voire même les groupes non signés. Sauf ! Le copinage habituel qu’on voit à peu près partout. J’ai eu des magazines à très faible tirage et très peu connu du milieu me demandant si je voulais payer avec des tarifs préférentiels pour une chronique et/ou un article. L’argent appel l’argent, le seul moyen qu’il reste c’est de prévoir un budget pour des magazines de références à qui il faut sortir des sommes assez importantes afin d’obtenir ¼ de page ou encore d’avoir un attaché de presse avec qui vous allez pouvoir négocier selon leur notoriété.

9). Revenons au Ep ,4 morceaux c’est court, tu mets l’eau à la bouche et tu repars.. Tu as des choses sous le coudes pour cette année ou est-ce que tu attends de voir comment ça se déroule pour Get rich of die asshole pour envisager la suite ?


Un peu des deux, j’attends de voir comment ça se passe dans un premier temps. Puis avec toutes les opportunités que j’ai pu m’offrir jusqu’à maintenant je continuerais à faire mon « coming out » vers un album très certainement. Le disque fait 7.32 minutes pour 4 titres en effet ça fait peut-être un peu court pour un EP. Mais vaut il pas mieux la qualité qu’à la quantité ? 


10) Je vois bien tes morceaux joués live, penses-tu à recruter des musiciens ?

En effet, il est prévu de recruter des musiciens. Les morceaux sont effectivement taillés pour la scène. Pour le moment je suis le compositeur et l’interprète de mes chansons. Je me produis dans mon home studio et j'ai également quelques compétences en graphismes. Ce qui me permet d'avoir un cout moins élevé pour produire un disque au complet. Le recrutement de musiciens va peut-être te paraître drastique mais il faut comprendre que je n’ai plus de temps à perdre. Et que concrètement, j’ai de moins en moins envie de passer de temps dans des répétitions où il faut presque passer son temps à régler les problèmes de son ou de tempo de chacun. J’ai vraiment besoin de nouer des liens avec des gens qui ont le même objectif que moi.
Il me faut surtout des gens "connecté". Je m'explique : les musiciens passifs ne m’intéressent pas. Je ne dois pas faire leurs pubs, ils doivent être matures et connaitre le web et ces techniques pour produire ensemble des playthrough, clip vidéo, etc . . En te disant tout cela, je ne cherche pas à être prétentieux mais tout simplement l'envie de te montrer mon implication où je suis vraiment à l’aise. Le live est une de mes préoccupations car j’ai une idée bien précise à savoir comment j’ai envie de rendre le projet réalisable. Oui effectivement, je cherche des gens actifs aussi bien sur un plan promo personnel même s'ils ont déjà un groupe bien au contraire. Je les accepte ! Il suffit de m’écrire à l’adresse suivante : recrutement[at]getrichordieasshole.com

 11) Ça se termine pour moi, c’est donc à toi de clôturer l’interview comme tu le sens.

 J’aimerais dans un 1er temps te remercier pour cette première interview de GET RICH OR DIE ASSHOLE. J’ai eu enfin mon mot à dire.
Pour ceux qui ont réussi à me lire jusqu'ici : Vous trouverez toutes les infos sur la page officielle de " GET RICH OR DIE ASSHOLE ". Si vous avez besoin d'autres informations n'hésitez pas à me contacter et de venir "liker" ma page afin de me soutenir et vous tenir au courant de mes actualités.


Guillaume




SITE OFFICIEL


FACEBOKK
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Mar 27 Jan - 14:32 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bruce

Administrateur
Administrateur

Hors ligne


Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 7 696
Localisation: Metal land
Date de naissance: 08/10/1965
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
MessagePosté le: Mar 27 Jan - 16:54 (2015)    Sujet du message: Interview de Get rich or die asshole Répondre en citant

Merci pour cette longue interview, je ne connaissais pas le "groupe" et c'est une belle découverte, même si, malheureusement, je n'ai pas pu écouté beaucoup de titres.

GET RICH OR DIE ASSHOLE véhicule un message auquel j'adhère totalement.

Nous en reparlerons plus longuement.

PS : Suite à ce qui a été dit, METALDREAM ne fais pas payer ses chroniques, ni interviews, et n'en refusent que rarement, souvent à cause du style musical pratiqué totalement hors propos.
_________________
FACEBOOK METALDREAM.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
davidnonoise

Activiste.
Activiste.

Hors ligne


Inscrit le: 01 Sep 2014
Messages: 184
Localisation: caen
Date de naissance: 17/03/1972
Sexe: Masculin
Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat
MessagePosté le: Mar 27 Jan - 19:22 (2015)    Sujet du message: Interview de Get rich or die asshole Répondre en citant

exact c'est open bar chez Metaldream tout est gratos, et j'ai moi même refusé des chroniques de groupes qui ne m'inspiraient rien
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
le massaii

Radios:Médias.
Radios:Médias.

Hors ligne


Inscrit le: 18 Juil 2014
Messages: 610
Localisation: Vesoul
Date de naissance: 20/10/1981
Sexe: Masculin
Balance (23sep-22oct)
MessagePosté le: Mer 28 Jan - 11:51 (2015)    Sujet du message: Interview de Get rich or die asshole Répondre en citant

Je confirme ! 100% libre et intègre. On fait ce qu'on aime et on le fait avec les tripes.


Belle interview, au passage Heavy Métal
_________________
Rock en Stock c'est le Lundi 18h sur fréquence Amitié Vesoul 91.3fm;
www.facebook.com/www.rockenstock.fr
http://frequenceamitievesoul.fr/fr/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:32 (2017)    Sujet du message: Interview de Get rich or die asshole

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    METALDREAM Index du Forum -> MUSIQUE. -> INTERVIEWS.
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure